visite cognac
France,  Nouvelle Aquitaine

Visiter Saintes et Cognac en un week-end

Ce dernier week-end de mai est placé sous le signe de la découverte du patrimoine local. Nous sillonnons les routes de Charente en direction des villes de Cognac et de Saintes. Nous profitons de cette escapade printanière pour visiter des sites emblématiques de la région, déguster des produits du terroir et découvrir des lieux insolites.


Une journée de visite à Cognac


Après 1h de route depuis Rochefort, nous arrivons à Cognac. Notre première visite à Cognac étant à 11h, nous arrivons un peu avance au cas où (bouchons, parking complet, travaux, tu connais), ce qui nous permet de nous garer sur le parking Beaulieu (gratuit) et de longer les quais de Charente jusqu’au Château de Cognac. Par chance, le soleil est parmi nous même si ce n’était pas gagné au vu des dernières semaines catastrophiques que nous avons vécu en matière de météo. Le cadre est très agréable et nous profitons pleinement du moment, d’autant plus que nous sommes quasiment seuls et ça fait plaisir !

visite cognac


Visite guidée du Château Royal de Cognac


Nous débutons notre journée de découverte par la visite du Château Royal de Cognac, ce monument historique qui a vu naitre François 1er et abrite la maison des Cognacs Baron Otard. Covid oblige, nous avons dû réserver la visite en ligne, car le nombre de places est limité à 10 personnes pour cette visite guidée. Durant une heure, nous découvrons les différentes pièces qui composent ce château emblématique de la ville de Cognac. La guide qui anime notre visite est très sympathique, mais la façon dont elle nous présente son récit est très scolaire, ce qui est dommage. Le fond est tout de même très intéressant et permet d’en savoir plus sur l’histoire de cet édifice.

Nous commençons la visite par la partie historique du château. La salle de réception est sans doute la plus belle pièce que nous sommes amenés à visiter. Baignée de lumière, elle offre une vue imprenable sur les quais de Charente et se caractérise par de magnifiques clés de voute.

château cognac
château cognac
château cognac


L’expérience se poursuit avec l’exploration des chais de la maison de Cognac Baron Otard. Dès que l’on franchit le pas de la porte, on sait immédiatement où l’on se trouve. Les effluves de cognac nous chatouillent directement les narines. Je ne m’attendais pas à ce que ça sente aussi fort. Cette odeur résulte de l’évaporation d’une partie du Cognac qui vieillit ici.

La part des anges de son petit nom (très poétique) représente une perte colossale pour les producteurs de Cognac, mais c’est le prix à payer pour profiter des conditions d’affinage uniques qu’offrent ces chais. Ces vapeurs d’alcool, qui vont de pair avec le processus d’élaboration du Cognac, sont responsables de la présence du torula compniacensis. Ce petit champignon se nourrit de la part des anges, noircit les façades des bâtiments et leur donne cet aspect caractéristique dans la région. Difficile de cacher le précieux trésor avec un indice aussi parlant.

château cognac


Après en avoir appris un peu plus sur les secrets d’élaboration du Cognac Baron Otard, la visite se poursuit et se termine par une dégustation des Cognacs produits par cette maison prestigieuse. Ma première et ma dernière dégustation de Cognac. Le Cognac n’est pas du goût de tous, en tout cas pas du mien, c’est certain. À vrai dire, le Cognac est un alcool boudé par les Français malgré sa fabrication 100% locale. En effet, le taux d’exportation de ce produit de luxe est de 98%, les États-Unis et la Chine étant les plus gros consommateurs de Cognac.  Même si je n’ai pas apprécié le Cognac, je peux me targuer de l’avoir gouté là où il est produit ! La visite est très plaisante, je vous la recommande vraiment.

dégustation cognac


Le prix d’entrée est de 14€ par personne pour la visite classique, d’autres gammes d’expériences vous sont également proposées à des prix plus élevés.


Après avoir payé cette entrée au tarif plein, nous avons pu récupérer notre pass découverte Cognac – Saintes pour profiter de tarifs avantageux sur un grand nombre de lieux et d’activités touristiques de la région.

N’étants pas fans de Cognac et vu le prix assez onéreux des visites, nous n’avons pas testé d’autres maisons de Cognac. Mais si cela vous intéresse, voici les plus renommées : la maison Martell, la maison Henessy et la maison Martin. Comptez entre 15 et 25€ pour une visite classique avec dégustation.


Découverte du vieux Cognac


Une fois la visite terminée, nous arpentons les ruelles du vieux Cognac. J’ai vraiment apprécié le cœur de la vieille ville : petit, mais mignon. Ne ratez pas la maison de la lieutenance, cette maison à colombages avec beaucoup de charme située à l’angle de la rue Grande. En remontant l’avenue piétonne, vous ne manquerez pas l’imposante et l’élégante Église Saint Léger

centre ville cognac
centre ville cognac


Pour déjeuner, nous avions repéré la crêperie Olympia, mais étant donné que nous ne savions pas exactement à quelle heure allait finir la visite, je n’avais pas réservé, erreur ! Nous nous sommes donc rabattus sur une brasserie située juste en face, Le Garage. L’attente était assez longue, le repas très moyen, mais c’était notre premier restaurant en terrasse depuis la réouverture, nous avons donc savouré le moment malgré tout. Le cadre est tout de même agréable et l’intérieur du restaurant à l’air également très sympa.

Une fois rassasiés nous reprenons notre itinéraire en direction de la fondation Martell. Sur le chemin, nous visitons l’intérieur de l’Église Saint Léger et découvrons un petit coin de verdure unique au cœur de la ville : la bibliothèque municipale. Sa jolie petite cour me fait penser au cloitre d’une abbaye.

Eglise


La fondation Martell, un lieu insolite à Cognac


Nous avions réservé une visite libre et gratuites des deux expositions de la Fondation Martell à 15h. Il est presque 14h, la pluie commence à pointer le bout de son nez et nous avons une heure à tuer. Nous tentons notre chance en espérant qu’il reste encore de la place pour le départ de 14h. Hourra, l’univers est un peu de notre côté ! La fondation Martell accueille le Festival Meta Musiques ce week-end pour sa deuxième édition.  L’esplanade est décorée de manière festive et des foodtrucks sont installés dans la cour. Un concert en plein air doit se tenir là, mais la météo en a décidé autrement. Il règne une ambiance très agréable malgré les conditions défavorables.

fondation martell


Nous débutons par l’exposition Places to be . Un projet artistique qui réunit 14 designers internationaux dont l’objectif est de reproduire un lieu de vie unique en associant leurs univers. Chaque cuve en inox représente une pièce de vie revisitée par l’artiste. Cette visite ludique nous replonge en enfance, car chaque pièce de la maison est totalement praticable et invite à la participation. Ces univers uniques, hors du temps et colorés nous transportent totalement. On s’amuse et on se laisse porter par la découverte de chaque cuve. Je vous laisse découvrir tout cela en image. Les photos parleront plus que des mots. Cette exposition séduit petits et grands, étonnamment nous étions les seuls « jeunes » lors de cette session de visite.

fondation martell
Fondation martell


Après cette expérience très divertissante, nous prenons l’ascenseur en direction du 3e étage et de l’exposition Sagmeister et Walsh : Beauty. L’objectif des designers à l’origine de cette exposition est de montrer que la beauté n’est pas seulement superficielle, et qu’elle peut améliorer le monde. À travers cette expérience interactive, nous sommes amenés à réfléchir sur la question de la beauté. Un système de jetons nous permet de voter pour le produit, l’aménagement urbain, le design graphique, ou la senteur qui nous séduit le plus. Cette activité complète bien la visite et permet de s’impliquer davantage.
Les deux expositions sont gratuites et vous permettent de passer un bon moment, alors n’hésitez pas !  


Après cette expérience culturelle amusante, nous décidons de profiter d’un espace tout aussi intéressant de la fondation Martell : son rooftop !  Malheureusement, le soleil n’est toujours pas au rendez-vous, mais nous apercevons un petit bout de ciel bleu au loin. Nous décidons de nous rendre au jardin public dans l’espoir d’attirer le soleil pour pouvoir déguster un cocktail bien mérité sur le rooftop Indigo Bar by Martell.


Une balade agréable dans le jardin public de Cognac


Le jardin public de Cognac n’a rien d’un parc classique. L’hôtel de ville et son architecture élégante trônent au milieu d’une pelouse impeccable et d’un parterre de fleurs colorées. Avec ces grands espaces, le jardin public offre une balade plaisante dans un coin de verdure logé au cœur de la ville. Vous y découvrirez des cascades, des animaux de la bassecour, des points d’eau et une tour au style original.

jardin public cognac


Où boire un verre à Cognac ?


Après l’effort, le réconfort. Retour à la fondation Martell pour savourer un délicieux cocktail avec vue sur les toits de la ville. Le rooftop Indigo Bar dévoile un cadre tendance et une décoration dans l’air du temps. Les cocktails sont rafraichissants et vraiment très bons. Je vous conseille vraiment cet endroit pour un verre en terrasse à Cognac !

indigo bar
indigo bar

J’avais également repéré d’autres adresses :

– Rooftop hotel Chais Monnet
– Bar luciole


Où dormir à Cognac ?


Épuisés après cette journée de visite et de découverte intense à Cognac, nous décidons de nous rendre à notre hébergement pour la nuit. La « suite en terrasse » est un lieu incroyable. Une chambre fonctionnelle décorée avec goût, une terrasse privative dotée d’une serre pour profiter du jardin en toute circonstance. Notre hôte est au petit soin et met tout en œuvre pour que nous passions un séjour idéal. La terrasse est vraiment parfaite pour profiter d’un petit bain-de-soleil ou d’un apéritif aux dernières lueurs du jour. Nous avons déboursé 80,5€ pour une nuit. Je vous recommande cet hébergement parfait pour un week-end à Cognac.


Une journée pour découvrir Saintes et ses alentours


La journée commence en douceur avec un délicieux petit-déjeuner dans la serre. Évelyne nous a concocté un petit déjeuner bien garni, composé de produits frais et locaux. Que soyez plutôt sucré ou salé, vous serez conquis ! Cette suite en terrasse est une résidence de tourisme que je recommande à 100% pour un séjour à Cognac. Des conseils, des bons plans et un cadre sympa, que demander de plus ?


L’Écomusée du Cognac du Domaine de Tesseron, ma visite coup de cœur


Nous poursuivons notre escapade en Charente en prenant la route en direction de Saintes. Sur le chemin, nous faisons une halte à l’Écomusée du Cognac situé à Migron. Après 25 minutes de route au milieu de la pampa charentaise, nous découvrons un lieu bourré de charme. Une allée bordée de vignes nous mène jusqu’à l’accueil de l’Ecomusée, qui fait également chambre d’hôtes. Le cadre est vraiment paisible, nous sommes les seuls visiteurs de la matinée et profitons pleinement de cet univers atypique.  En effet, ce petit havre de paix mêle culture cubaine et charentaise, une association étonnante qui fonctionne totalement.

visite ecomusée du cognac
visite ecomusée du cognac


Le prix d’entrée pour la visite de l’Ecomusée du Cognac est de 5€ avec le pass découverte ou de 8€ tarif plein.



Découvrir l’histoire et les arts du Cognac autrement.  


En ce dimanche matin, nous sommes seuls sur le domaine et profitons d’une visite privée des plus agréables. Un jeu de piste nous est proposé afin d’être plus actifs durant la visite et de ne pas passer à côté d’informations importantes. On se prend très vite au jeu, cette activité ludique est une très bonne idée. La visite de l’Écomusée débute par un film de 25 minutes. Ce dernier vous apprend énormément de choses sur l’univers du Cognac et vous permet de répondre à la première partie des questions du quizz.  L’amphithéâtre au sein duquel est projeté le petit film est décoré avec soin et constitue une pièce à part entière de la visite.

Nous explorons ensuite les différentes salles qui permettent de découvrir le patrimoine de la Maison Tesseront. Tout au long du parcours, nous cherchons les réponses aux questions du jeu. Un excellent moyen de retenir plus d’informations qu’au cours d’une visite classique où les panneaux d’informations sont lus en diagonale sans réelle conviction. Nous accédons à la petite distillerie typique avec son alambic en cuivre et chauffé au bois. Les futs contiennent encore un fond d’eau de vie qui permet de sentir les effluves caractéristiques de l’alcool produit sur place. La visite se poursuit avec l’exposition sur Cuba et le garage de véhicules de collection et se termine par une dégustation en terrasse. Un programme parfait !

La gérante est très sympathique et vraiment aux petits soins. Matthieu opte pour un pineau des Charentes, également connu sous le nom d’erreur du siècle. Je décide de goûter un cocktail à base de Cognac aromatisé à la menthe. Cette préparation est étonnante, mais vraiment rafraichissante, ça change de ce que l’on a l’habitude de boire. J’en ai donc acheté une bouteille ahah. Une boisson qui sort de l’ordinaire, produite localement et qu’on ne trouvera nulle part ailleurs, comment résister ?  C’est sur cette bonne note que nous reprenons à la route en direction de Saintes.

visite ecomusée du cognac
visite ecomusée du cognac
visite ecomusée du cognac


Que faire et que voir à Saintes ?


Visiter l’Amphithéâtre Gallo-Romain de Saintes


Après 20 minutes de route, nous débutons notre tour de la ville par la découverte de l’Amphithéâtre Gallo-Romain de Saintes. La visite est agréable, car nous sommes quasiment seuls. En entrant dans l’arène, nous nous projetons toute de suite à l’époque des gladiateurs. Une fois à l’intérieur, on se rend compte de l’immensité du lieu. Le prix d’entrée de 4€ est un peu élevé sachant que l’on voit une bonne partie du site depuis l’extérieur. Avec le pass découverte, vous bénéficiez d’un audio guide gratuit. Du point de vue du stationnement, vous trouverez places quelques gratuites au niveau du site, mais en cas de forte affluence, il peut être difficile de trouver une place.

amphitheatre saintes


Découvrir la Basilique Saint-Eutrope de Saintes


La Basilique Saint-Eutrope de Saintes se situe à quelques minutes de marche de l’Amphithéâtre Gallo-Romain. Cet édifice très impressionnant de l’extérieur était malheureusement en rénovation au moment de notre passage. La tour reste toute de même très belle malgré la présence des échafaudages. Il est possible de visiter librement l’intérieur de l’Église et de la crypte située en contre bas.


Profiter d’une balade dans le cœur historique de la ville


Et maintenant, direction le centre-ville pour se restaurer ! Nous nous garons près de la Cathédrale Saint-Pierre, où les places de stationnement sont gratuites le samedi après-midi et le dimanche. On ne peut pas rater ce monument de toute beauté lorsque l’on arrive aux abords de Saintes. La ville en elle-même ne m’a pas transcendé, peut-être parce que tout était fermé et que l’on avait l’impression d’arpenter les rues d’une ville morte. D’ailleurs, je n’ai quasiment pas pris de photos de la ville, c’est pour dire…. Lorsque nous nous baladons dans les ruelles du centre-ville à la recherche d’un restaurant ouvert, nous sommes accablés par une chaleur étouffante. Tous les commerces sont fermés et nous croisons très peu de monde. On est loin de la grande ville de campagne dynamique que l’on nous avait décrite.

Nous trouvons néanmoins une place dans le joli restaurant la Musardière avec sa terrasse bourrée de charme situé au cœur du centre historique de Saintes. Malheureusement, les dernières places en terrasse se payent cher. Nous héritons d’une petite table installée en plein soleil sans le moindre point d’ombre et ni le moindre pet d’air. La qualité des tapas que nous dégustons nous fait oublier l’insolation à venir ahah. Si vous cherchez un endroit où manger à Saintes lors de vos vacances ou d’un week-end, la Musardière est un restaurant que je vous recommande à 100%. Les prix abordables pour le cadre qui parait très branché.


Faire une halte à l’Abbaye aux Dames de Saintes


Une fois rassasiés et un peu assommés par le soleil, nous partons à la découverte de l’Abbaye aux Dames de Saintes, un lieu incontournable à voir absolument d’après les guides touristiques. Là encore, petite déception. La place est déserte et loin des images pleines de vie que l’on peut voir sur les brochures. L’Abbaye est toute de même très belle en elle-même. Vous avez la possibilité de tester son voyage musical, une façon unique de découvrir ce joyau d’architecture romane. Le prix de cette Musicaventure est de 10€ par personne.

Bilan un peu mitigé pour cette petite escale à Saintes. La saison n’ayant pas totalement démarré et les restrictions sanitaires encore présentes ont peut-être faussé notre expérience.


Le Château de Crazannes, une visite bucolique près de Saintes


Dernière étape de ce week-end découverte en Charente entre Cognac et Saintes, le Château de Crazannes ! Ce site se situe sur le chemin du retour vers Rochefort.

Le prix d’entrée est de 5€ pour le jardin et de 9€ pour la visite guidée de ce monument historique. Exténués après ce week-end de vadrouille, nous optons pour la découverte du jardin en autonomie. Le parc du Château du Chat botté nous offre une balade paisible et agréable dans un écrin de verdure. En montant au sommet du pigeonnier qui se situe au milieu du jardin, nous bénéficions d’une vue panoramique sur le domaine. Nous profitons donc de ces derniers instants de plénitude avant de reprendre la route en direction de Rochefort.

chateau de crazannes
chateau de crazannes


La région de Saintes regorge de lieux incontournables à visiter au cours d’un week-end ou d’un séjour plus long. Voici quelques idées de visites supplémentaires.

  • Les Lapidiales
  • La Pierre de Crazannes
  • L’Abbaye de Trizay
  • Le Château de la Rochecorbon
+2

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *