You are currently viewing Séjour de 4 jours à Budapest en hiver

Hongrie – Europe

Séjour de 4 jours à Budapest en hiver

9 février 2020

Aujourd’hui, nous partons affronter le froid de la magnifique capitale hongroise fin janvier – début février. Nous allons passer 4 jours à Budapest, un voyage en Hongrie incontournable. Les températures tournent autour de 2 degrés à cette période de l’année et le soleil n’est pas toujours au rendez-vous. Le brouillard est très présent, mais tant qu’il ne pleut pas tout va bien. Budapest est une destination très prisée pour célébrer Noël ou le Nouvel An en raison d’un coût de la vie relativement bas. Il s’agit d’un pays d’Europe très apprécié pour ses activités insolites, ses visites culturelles, mais surtout ses bars, on ne va pas se mentir. Nous avons fait le choix de passer 3 nuits et 4 jours dans la capitale hongroise en hiver. Voici un petit résumé de notre voyage, mes conseils et mes bons plans pour la préparation de votre séjour dans cette ville incontournable en Europe.

Jour 1 – Arrivée à Budapest

Nous voyageons avec la compagnie Low Cost Wizz air spécialisée dans les vols vers les pays de l’Est. Le billet d’avion nous a coûté 120€ chacun. Nous avons choisi un logement Airbnb situé dans le centre de Budapest. Le montant de ce séjour est de 125€ pour 2 pour 3 nuits.     

Notre vol est prévu à 8h50. Malheureusement, les mauvaises conditions météo de Budapest et notamment le brouillard caractéristique en cette période de l’année ont entraîné un retard de 2 heures sur notre planning initial. L’atterrissage au milieu de la pampa gelée nous met tout de suite en condition. Les températures négatives deviennent tout de suite une réalité.  Le climat n’est pas du tout favorable à cette période de l’année, le soleil n’est pas souvent de la partie et la température extérieure est assez basse de décembre à février. Visiter la capitale de la Hongrie fait néanmoins partie des destinations incontournables à découvrir sous la neige.

Vol Nice Budapest
Aéroport Budapest hiver

Nous arrivons à 12h30 alors que nous devions arriver à 10h30, nous devons alors réadapter notre programme.

Trajet aéroport Budapest – centre ville

Dans un premier temps, nous devons rejoindre le centre de Budapest. Plusieurs moyens de transport sont disponibles depuis l’aéroport : les transports en commun, les taxis, ou les minibus. Attention Uber n’est pas disponible en Hongrie.

Nous avons opté pour le bus 100E, un bus navette permettant de relier l’aéroport international Liszt Ferenc et le centre-ville de Budapest. Ce bus ne réalise que trois arrêts au cours de son trajet : Kálvin tér, Astoria et Deák tér. Le trajet dure environ 35 min, mais les minutes sont longues dans un bus surchargé et surchauffé.

Le ticket de bus peut s’acheter aux guichets BKK à l’intérieur de l’aéroport (que nous n’avons pas trouvé). Les machines à l’extérieur du terminal permettent d’acheter les tickets pour différents moyens de transport. L’attente est d’une dizaine de minutes, car tous les passagers de l’avion prennent ce type de bus. Si le bus est trop plein ne vous inquiétez pas, il y en a un toutes les 10 minutes.

Ces machines violettes permettent d’acheter vos tickets de bus, de tramway, de métro et les tickets pour la navette de l’aéroport. Elles sont très simples d’utilisation. Elles peuvent être utilisées en plusieurs langues et plusieurs moyens de paiement sont acceptés (CB ou espèces locales). Le prix du trajet est 900 Ft par personne soit 3€.    

Bureau de change

Une fois arrivés au terminus Deák tér, 15 minutes de marche sont nécessaires pour effectuer du change. Nous avons choisi l’agence Correct Change , car le taux de change est très intéressant. La commission est de 0,3% ce qui n’est rien. Évitez autant que possible de changer vos espèces à l’aéroport, car le taux de change n’est pas intéressant. La monnaie locale est le forint (FT ou HUF). 1 euro est égale à 300 Ft environ. Un euro doit être égal à 300 Ft ou plus (mais jamais moins de 300). Sinon le taux de change n’est pas intéressant et il est préférable de changer d’agence.

Si ne souhaitez pas utiliser d’espèces, vous pouvez réaliser vos paiements par carte bancaire. La plupart des établissements acceptent la CB. Les commerçants appliquent le taux de change qu’ils veulent, ce qui peut être moins avantageux pour vous.

Vous devez aussi vous renseigner auprès de votre banque pour connaitre les frais associés à un paiement à l’étranger pour éviter les mauvaises surprises. La CB reste une solution assez sure si vous ne voulez pas vous compliquer la vie avec des espèces à changer. D’autant plus que la monnaie se constitue de nombreux billets pas très pratiques à ranger dans son porte-monnaie.  

Il est alors 13h et la faim se fait fortement sentir. Notre dernier repas date de 6h du matin. Nous partons alors en direction de Szimpla Kert situé à une dizaine de minutes de marche.

Szimpla Kert, le ruin bar à ne pas manquer  

Szimpla Kert est le premier ruin bar de Budapest. Ce lieu insolite se compose de 9 bars répartis sur 3 étages, le tout dans un décor underground. Ce concept unique est né en 2002 dans un immeuble en ruine contenant autrefois des appartements et une usine. L’atmosphère est très particulière dans ce ruin bar et nous pousse à parcourir le complexe à la recherche de la pièce la plus surprenante.

La décoration est à l’origine de cette atmosphère unique. Elle se compose d’un savant mélange de vieux objets souvent détournés de leur fonction initiale et de tags. Ce bazar géant possède un certain charme, mais peut également mettre mal à l’aise par son décalage. Cet endroit me fascine, car chaque pièce regorge de détails et de créations originales. Autant vous dire que les amoureux de photos trouveront leur bonheur.

Szimpla Kert ruin bar Budapest
Szimpla Kert visite insolite Budapest
Visiter ruin bar Szimpla Kert Budapest

Boire un verre dans une baignoire est devenu la norme dans ce ruin bar iconique. L’alcool n’est pas cher ce qui en fait un endroit très fréquenté la nuit. À tel point qu’il faut faire la queue pour y rentrer le jeudi et le samedi soir. Szimpla Kert est ouvert du lundi au samedi de 12h à 4h00. Vous pouvez vous y rendre le dimanche de 9h à 5h (brunch le dimanche). L’entrée est gratuite, bien entendu. 

Je suis très contente d’avoir visité ce lieu en journée, car il est beaucoup moins fréquenté que le soir. Cela nous a permis de profiter pleinement de l’endroit. Nous en avons profité pour manger un morceau, car nous étions affamés. 7200 Ft pour 2 hamburgers et 2 cocas, soit 21,5€ pour 2 personnes. Ce n’est pas le burger de notre vie, mais ça dépanne bien. Une fois la visite de cet établissement incroyable terminée, nous nous rendons à notre Airbnb situé à 5 minutes à pied de là. 

Notre Airbnb à Budapest

J’ai choisi ce Airbnb, car il est idéalement placé dans le quartier juif historique de Budapest. Il est à proximité de tous les lieux d’intérêts du centre-ville. L’appartement est très beau et bien décoré, la description promettait un lieu de rêve, assez loin de la réalité. J’ai été assez surprise, car les commentaires étaient très positifs et indiquaient que l’appartement était calme, propre et idéalement situé. Sa situation est son seul atout…

Airbnb centre-ville Budpaest

Nous n’avons pas été accueillis par nos hôtes, car un système de code et de clés cachées dans un coffre à côté de la porte de l’appartement permet de réaliser le check-in en toute autonomie, ce qui est assez dommage. L’appartement est propre en surface, mais il ne vaut mieux pas s’attarder sur les détails, car tout parait poisseux. L’appartement dispose d’une grande terrasse, super me direz-vous ! Oui sauf qu’elle est en vis-à-vis direct avec celle des voisins, sans palissade.

Le pire reste à venir… L’appartement donne sur une rue assez calme la journée, mais très passante la nuit. Autant vous dire que nos nuits ont été courtes. Quand ce n’était pas les gens qui rentraient de soirée en criant et rigolant, c’était les camions poubelles qui restaient 2 heures sous nos fenêtres en faisant le plus de bruit possible.

Budapest est une destination festive et les gens restent très peu dans leur appartement. C’est surement pour cela que les avis ne mentionnaient pas ces inconvénients. C’est la seule explication que j’ai trouvée pour expliquer une telle différence de ressenti.

Le Musée du Selfie, une activité insolite

Après avoir posé nos affaires, nous nous rendons au Museum of sweet and selfie NO.1. J’ai trouvé cette super adresse en regardant le vlog de Natoo sur son voyage à Budapest avec sa maman quelques jours avant de m’y rendre.  Merci pour cette super adresse qui a donné une autre dimension à ce séjour. Ce musée du selfie propose des pièces plus folles les unes que les autres pour que chacun puisse remplir son profil Instagram de photos originales.

Matthieu et moi sommes deux grands enfants. Nous avons profité de cette activité comme deux enfants dans un parc d’attractions. C’est assez drôle de voir le contraste entre notre second degré et le premier degré de tous les gens qui viennent ici pour remplir leur feed instagram.

Musée du selfie Budapest
Musée du selfie visite insolite Budapest
Musée du selfie activité Budapest
Visiter le musée du selfie à Budapest

L’établissement possède deux adresses différentes et les deux sont à faire, car elles sont différentes et complémentaires.

Le tarif est différent en semaine et le week-end (environ 10€) et vous pouvez profiter d’une réduction si vous visiter les deux adresses.  La CB et les espèces sont acceptés.               
Des porte-manteaux sont à disposition à l’entrée, ce qui permet de ne pas se trimbaler toutes ses affaires tout le long. Nous avons passé environ 45 min à l’intérieur, mais l’accès est limité à 90 minutes d’après leur site internet.

Café New York

Nous partons ensuite en direction du Cafe New York pour une petite pause gourmande dans l’un des plus beaux cafés du monde. Le café New York se trouve au rez-de-chaussée d’un palace 5 étoiles. Ce café très prisé des touristes pour son décor emblématique et majestueux est complet.

Comme de nombreux restaurants / bars à Budapest la réservation est obligatoire. Malheureusement, nous n’avions pas réservé, car nous voulons être assez libres en vacances et non rythmés par un planning fixé à l’heure près.

Le café était tellement plein que les portes étaient fermées pour que personne d’autre ne puisse entrer, une file d’attente était déjà formée à l’intérieur donc autant vous dire que nous n’aurions pas eu de table avant 2 heures d’attente. Lorsque nous sommes arrivés, il n’y avait personne dehors, nous avons attendu quelques minutes devant pour essayer de comprendre ce qui se passait.

Nous n’avions pas envie d’attendre indéfiniment dans le froid, nous sommes donc partis et en nous retournant nous avons vu qu’une file d’attente énorme s’était formée derrière nous.
Un exemple parfait de l’effet de groupe et de l’imitation du comportement.                    

Goûter au Vintage Garden

J’avais repéré un petit restaurant très mignon qui proposait de jolies pâtisseries dans un décor féerique, le Vintage Garden. Grâce à mes traditionnelles recherches « que faire à Budapest », « où manger à Budapest », je consulte de nombreux blogs voyage sur la destination qui m’intéresse et je me fais une petite liste de tous les endroits que je souhaite voir.

Le Vintage Garden faisait partie de la liste des meilleurs restaurants de Budapest.             

La décoration est très girly, mais beaucoup moins que ce à quoi je m’attendais ! (Parfait, j’avais peur que ça déplaise à Matthieu). Le restaurant se compose de deux salles, la salle classique et le « garden », un jardin féerique très élégant et tout en douceur. Les tarifs sont abordables pour ce type de lieu. Les gâteaux sont délicieux !

Vintage garden Budapest
Restaurant Vintage Garden Budapest

Nous avons craqué pour le mille-feuille à la pistache et le gâteau 3 chocolats accompagnés d’une limonade maison. La note s’est élevée à 5360 Ft pour deux ce qui équivaut à 16€. Nous avons réservé une table pour le dîner, car c’est un lieu très fréquenté et que nous voulions assurer notre soirée. Pensez à réserver une table dans les restaurants dans lesquels vous souhaitez absolument manger, car nous sommes passés à côté de l’incontournable Mazel Tov à cause de cela.                                  

L’avantage de louer un appartement en Hongrie est que l’on peut économiser sur les dépenses allouées à la nourriture. Nous avons réalisé quelques courses pour le petit déjeuner au spar en bas de l’appartement (3312 Ft = 10€).

Dîner au Vintage Garden, j’ai opté pour des rigatonis arrabiata au poulet et Matthieu a choisi un plat composé de poulet grillé accompagné d’une salade. Nous en avons déboursé 9 280 Ft pour deux, soit 27€ (2 plats, 2 cocas, et un expresso). Le tarif est raisonnable et les plats sont très bons, attention car les pâtes sont épicées.

Jour 2 – Les visites incontournables à Budapest en hiver

Découvrir le Parlement de Budapest

Départ à 9h et nous marchons une dizaine de minutes jusqu’au Parlement de Budapest. Le temps est similaire à celui de la veille, nuageux et brumeux, mais il est bien plus froid. Il n’y a qu’un seul mot pour définir ce monument : waouh !

Le Parlement de Budapest est immense, majestueux et très impressionnant. Son architecture est inspirée du Palais de Westminster. Il est encore tôt et nous sommes quasiment seuls devant ce bâtiment gigantesque. Il est possible de visiter l’intérieur du parlement, mais il est nécessaire de réserver un créneau horaire et le tarif est assez élevé (8,5€ pour les étudiants de l’UE et 17€ pour les citoyens de l’UE).

Nous longeons ensuite le Danube en direction du pont des Chaines, en passant par les Chaussures au bord du Danube, un mémorial pour toutes les victimes juives de la Shoah, fusillée le long du Danube après avoir enlevé leurs chaussures.

Chaussures au bord du Danube Budapest

Traverser le Pont des Chaines

Le Pont des chaines est très impressionnant et permet de traverser le Danube pour rejoindre l’autre rive.

Pont Charles Budapest

Une fois sur la rive gauche de Budapest, il est possible d’emprunter le funiculaire Budavari Sikló pour atteindre le sommet de la colline.   

Le billet aller simple coûte 1400 Ft (4€) et l’aller-retour coûte 2000 Ft (6€). Autre option, réaliser l’ascension à pied, d’environ 10 minutes et profiter d’un meilleur point de vue que derrière les vitres du funiculaire. Un petit pont permet d’observer le manège des funiculaires et profiter d’une vue imprenable sur le pont des Chaines et le Danube. Je ne comprends pas pourquoi nous étions seuls sur ce spot magnifique alors qu’on le voit d’en bas ! Les gens ne sont pas très aventuriers et préfèrent faire la queue au funiculaire. Vive l’exploration !

Balade au Bastion des Pêcheurs

La suite de la balade dans le quartier de Buda s’effectue sur un chemin assez raide, mais très accessible. Nous arrivons au Bastion des Pêcheurs, situé dans le quartier du château de Buda sur la rive gauche de BudapestJ’attendais de voir où se trouvait le guichet, car j’avais lu que l’entrée était payante (le tarif exact n’est pas indiqué, mais d’après ce que j’ai pu lire, il se situe entre 400 et 500 Ft ).

Nous arrivons alors au sommet, sur la place du Bastion, sans avoir eu besoin d’acheter un billet d’entrée. Une fois à destination, nous voyons des barrières ouvertes et bâchées au niveau des escaliers permettant d’accéder aux terrasses des tours. L’accès aux tourelles offrant un magnifique panorama sur Pest et le Danube est payant entre mars et octobreIl est tout de même possible de visiter l’extérieur du bâtiment gratuitement.

Le Bastion des Pêcheurs, construit en 1902 dans le quartier de Buda, sur la colline du château, se compose de 7 tourelles dont la forme conique rappelle les tentes de tribus Magyars. La blancheur et l’architecture de ce monument le rende unique et son point de vue panoramique en fait l’un des lieux les plus visités de Budapest. La vue sur le Danube et le parlement est incroyable, mais elle doit être encore plus impressionnante lorsque le temps est au beau fixe.

Visite Bastion des Pecheurs Budapest
Château de Budapest

Visite de l’Église Matthias

Sur la même place se trouve également l’Église Matthias, un des lieux les plus emblématiques de l’histoire hongroise. L’architecture de chacun des bâtiments est unique et nous avons l’impression de nous trouver dans un décor de conte de fées. Cette féerie dénote totalement avec l’immeuble moderne qui a été construit au milieu de l’esplanade.    

Les couleurs de la toiture de l’édifice sont splendides et m’ont fait penser à celle de la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne (voir l’article sur notre week-end à Vienne), mais encore plus belles et plus vives.   

L’entrée du monument coûte 1200 Ft (3,50€) par personne en tarif étudiant sinon elle est au prix de 1800 Ft (5,30€). Il est également possible de monter au sommet de la tour et profiter d’une vue à 360 sur la ville, mais vu les conditions météo cela n’avait pas trop d’intérêt dans notre cas. Le tarif de cette visite est 1200 Ft pour les étudiants et 1800 Ft pour les adultes.

Eglise Matthias Budapest

L’intérieur vaut le détour, les plafonds sont magnifiques et les couleurs sont incroyables ! Le gros plus de cette visite est que nous pouvons accéder aux différents étages et balcons de l’Église. Je ne m’attendais vraiment pas à ce que ce soit aussi beau et que les différents balcons donnent une tout autre dimension à la visite.     
Un must to see !

Intérieur Eglise Matthias Budapest
Visite intérieur Eglise Matthias Budapest

La magnifique Basilique Saint Étienne de Budapest

Une fois la visite de la colline du château terminée, nous nous rendons à la Basilique Saint Étienne de Budapest. L’entrée est gratuite, mais un don de 200 Ft par personne est quasiment obligatoire, un vigile vérifie que vous mettiez bien la bonne pièce. Je trouve ce système très dommage, soit une entrée payante soit un don, mais il faut choisir.

Le cœur de l’édifice est intéressant, mais beaucoup moins beau que l’Église Matthias. Il est également possible de monter au sommet de la tour, mais le temps n’étant toujours pas favorable, nous ne l’avons pas fait. Le tarif pour la visite de la tour est de 400 Ft (1,20€) pour les étudiants et 600 Ft (1,80€) pour les adultes.

Basilique Saint Étienne de Budapest

Déjeuner dans un restaurant local à Budapest

Pour le déjeuner, nous avons choisi le restaurant traditionnel local hongroisGettó Gulyás.  Le restaurant est sobre et très élégant, les tarifs sont raisonnables, mais nous nous sommes fait plaisir en prenant un des plats les plus chers de la carte. Nous avons déboursé 12 600 Ft = 37€ pour 2 dont 10% de pourboire, car le service n’est pas inclus.

Le personnel est très sympathique contrairement à tous les autres endroits que nous avons pu visiter. Au fil de mes recherches, le manque d’amabilité est apparu comme le point négatif de cette ville.

Restaurant local Gettó Gulyás Budapest

Le restaurant est assez chic, mais l’atmosphère est très conviviale, le serveur est à l’écoute si vous avez des problèmes pour déchiffrer la carte. Nous avons commandé une bière hongroise et un jus de pêche maison pour commencer et nous avons choisi le même plat, le Bœuf Strogonoff. En attendant les plats, un pâté traditionnel est servi gratuitement avec un pain brioché délicieux. Les quantités sont copieuses et la qualité est au rendez-vous.

Restaurant cuisine traditionnelle Gettó Gulyás

Nous avons vraiment apprécié cette bonne adresse et je vous la recommande vivement !

Les Thermes Széchenyi en hiver, une expérience unique 

Après ce festin, nous décidons de profiter de notre après-midi en nous relaxant dans les Bains Széchenyi. Pour nous y rendre, nous empruntons le Métro 1 (ligne jaune) qui relie la ville d’est en ouest. Un trajet simple de plus de 3 arrêts coûte 350 Ft (environ 1€). Des contrôleurs sont présents dans chaque station, ne tentez pas de voyager sans ticket. Ce petit métro typique est très mignon, car il se compose de 3-4 petites rames et ressemble plus à une attraction qu’à un moyen de transport classique.

Vous ne pourrez pas manquer cet imposant et élégant bâtiment jaune. Attention si vous portez des lunettes, car dès que vous entrez dans le hall, vos lunettes seront embuées, ça plante assez bien le décor. Concernant les tarifs, plusieurs options s’offrent à vous. Les tarifs varient la semaine et le week-end, mais dans l’ensemble cela revient à 20€ par personne.

Les moyens de paiement sont la CB et les espèces locales. Nous avons opté pour le billet d’entrée avec casier. Pour plus d’informations sur les Thermes Széchenyi.

Le fonctionnement est assez simple une fois que l’on a compris. N’hésitez pas à demander de l’aide aux membres du personnel qui surveillent les différents endroits des thermes. Un bracelet permet d’accéder aux cabines pour se changer, vous pouvez y entrer à deux sans problème. Une fois de l’autre côté, vous devez poser vos affaires dans un casier par personne que vous fermez à clé avec votre bracelet.

Vérifiez que ce soit bien fermé avant de vous rendre dans les bains, mais des employés surveillent les vestiaires des 2 côtés.  Le bonnet de bain n’est pas obligatoire dans les bains. Si vous souhaitez prendre des photos, vous pouvez prendre votre téléphone avec vous, faire les photos que vous souhaitez et retourner aux casiers pour le ranger en sécurité.

Les piscines intérieures sont nombreuses, mais l’ensemble parait sale. Cet espace ne me convient pas trop et toutes les piscines sont pleines.      
L’extérieur quant à lui est magnifique, c’est un lieu à voir absolument ! Si vous ne souhaitez pas vous baigner, vous avez la possibilité de réaliser une visite de l’extérieur, mais c’est dommage, car l’expérience est unique.

Thermes Széchenyi visite

Se baigner dans une eau à 28 degrés alors que la température extérieure est de 2 degrés est une expérience extraordinaire. La différence est telle que l’entrée dans l’eau en est presque douloureuse. Une fois que notre corps s’est accommodé, on profite pleinement de ce moment relaxant.

La concentration de vapeur d’eau au centre du bassin est énorme, ce qui rend la visibilité assez faible.  Une petite buvette permet d’acheter à boire et notamment des bières. Une deuxième piscine un peu moins chaude permet d’alterner et varier les plaisirs. Je vous conseille de prendre un peignoir ou une serviette qui éponge bien.

Nous avions seulement pris des serviettes décathlon (qui sèchent vite pour gagner de la place dans notre sac à dos, seul bagage pour ce voyage), mais le problème c’est qu’à 2 degrés, l’eau contenue dans la serviette n’a pas le temps de sécher et devient très froide. Autant dire que s’enrouler dans la serviette est plus douloureux qu’autre chose. Pensez à prendre des tongs également, car le sol est très froid et glissant.          

Magasins de souvenirs

Après cette pause relaxante, nous profitons des dernières heures de la journée pour nous rendre dans des magasins de souvenirs : World of souvenirs et King shop souvenir.           

Pour le dîner, nous avons la flemme de chercher un nouveau restaurant et nous voulons économiser nos derniers forints, nous optons donc pour un repas très local, le Mcdo ahah. 4180 Ft (12€) pour 2, le tarif est dérisoire.

Jour 3 – Explorer Budapest en hiver

Dans un premier temps, nous voulions nous rendre aux Thermes Gellert, car la décoration intérieure semble magnifique. Après plus amples recherches, les différents avis mentionnent que les bains manquent d’hygiène et qu’ils sont mal entretenus, mais surtout qu’en hiver la grande piscine à vague extérieure est fermée et qu’il y a énormément de monde dans un espace bien plus réduit que dans les Thermes Széchenyi.

Les bains intérieurs ne m’attiraient pas spécialement dans les Thermes Széchenyi alors si les bains Gellert sont petits, moins propres et plus fréquentés, sans façon.  Dépenser 20€ pour prendre 2 photos et ne pas pouvoir se baigner dans la piscine centrale, car le bonnet est obligatoire, ce n’est pas très rentable. Nous aurions dû réaliser la visite organisée de Gellert qui a lieu le samedi à 11h ou 15h et nous rendre à Széchenyi le dimanche.

Les thermes de Gellert sont un peu plus chers. Malheureusement, la météo prévoyait un très mauvais temps le dimanche matin et je souhaitais profiter des Thermes Széchenyi dans de bonnes conditions, car ils se trouvent en extérieur.    

Le Musée du Selfie 2

Nous avons donc opté pour la visite de la 2e adresse du musée du selfie, c’est donc un mal pour un bien. Museum of sweet and selfie NO.2                
Arrivée prévue à 10h pour l’ouverture afin de maximiser nos chances d’être seuls. Mission réussie ! Nous sommes les premiers et nous pouvons profiter de chaque pièce en toute tranquillité.

J’avoue que je ne comprends pas les commentaires négatifs sur cette deuxième adresse. Certains disent qu’il est plus petit et moins intéressant que le premier, au contraire je trouve qu’ils sont différents et se complètent. La piscine à bulle est l’attraction la plus importante de cet endroit insolite et prend beaucoup de place, ce qui explique que le nombre de pièces soit inférieur.

Celui-ci propose des casiers fermés à clé si vous donnez votre carte d’identité en caution. C’est une solution très pratique et plus sécurisée que le porte-manteaux mis à disposition dans le premier musée. En plus des pièces à selfie, l’établissement dispose d’un bar situé en face de la piscine à bulles.

Musée du selfie 2 Budapest
Musée du selfie 2 lieu instagramable Budapest
Piscine à balles Budapest
Café musée du selfie 2 Budapest

Visiter la Grande Synagogue de Budapest

Après cette petite pause de folie, nous nous dirigeons vers la Grande Synagogue de Budapest. Elle est la plus grande Synagogue d’Europe et deuxième plus grande du monde.  Le prix d’entrée est 5000 Ft par personne soit 15€, le tarif étudiant ne s’applique qu’en possession de la carte bancaire étudiante ISIC, le tarif d’entrée est alors de 3 800 Ft. La carte bancaire et les espèces sont acceptées.

L’intérieur de la Grande Synagogue est magnifique, mais c’est le seul espace qui vaut le détour, le musée et le jardin ne sont pas extraordinaires. Le prix est donc très élevé pour ce genre d’édifice. Les hommes doivent se couvrir la tête obligatoirement. En hiver cela ne pose pas de problème, car le bonnet est accepté, mais sinon vous devez vous munir d’une kippa en papier vendu 300 Ft en plus du billet d’entrée.

Grande Synagogue de Budapest

Retour à l’appartement en passant par le spar pour acheter à manger, car les restaurants de la rue Gozsdu Udvar sont assez chers, entre 3000 et 4000 Ft (10-12€) pour un plat. Nous en avons eu pour 3000 Ft (10€) pour 2 pizzas surgelées, 2 paquets de chips et une bière.

Goûter une spécialité locale chez Molnar’s

Après une petite sieste, nous nous rendons chez Molnar’s pour prendre notre goûter et tester la spécialité locale, Kurtoskalacs. D’après mes recherches c’est le meilleur endroit pour les déguster. Nous en avons pris un aux amandes et un à la cannelle. Cette petite gourmandise est délicieuse !  Même si son aspect est très similaire à la spécialité de Prague, le goût est très différent. 1200 Ft (3,50€) l’unité, c’est très correct.

spécialité locale chez Molnar’s Budapest

Sur le chemin du retour, nous avons repéré le Burger Market, une sorte de food court mêlant burgers, cuisine italienne et cuisine tex mex. Le lieu est sympathique et permet à chacun de manger ce qu’il veut. Nous sommes donc revenus ici pour le dîner : 1550 Ft (une portion de frites classiques, une portion de frites patate douce et du coleslaw) + 2440 Ft (un burrito et un coca) = 14,5€ pour deux.             
Les quantités sont assez faibles et la qualité n’est pas ouf, mais ça fait l’affaire.

Jour 4 – Retour en France   

C’est aujourd’hui que se termine notre petite escapade dans la capitale hongroise. Notre heure de départ pour rentrer en France étant 12h30, j’avais indiqué à notre hôte que nous devrions quitter le logement vers 9h, mais l’heure de départ limite était 10h.

À 8h33, alors que nous sommes à table en train de terminer notre petit déjeuner, nous entendons un bruit bizarre.  Nous comprenons que quelqu’un essayait de rentrer la clé dans la serrure de la porte d’entrée. HEUREUSEMENT que j’avais laissé la clé à l’intérieur ! Il s’agissait de la personne en charge de faire le ménage après notre départ.

C’est sympathique comme façon de faire, on ne se sent pas du tout chassé de l’appartement ! Enfin bref nous avons pris notre temps et nous sommes partis à l’heure prévue. Les Hongrois et l’hospitalité c’est une grande histoire.

Nos impressions sur ce voyage de 4 jours à Budapest

J’ai adoré la visite de Budapest en hiver malgré le froid et le mauvais temps, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de monde à cette période hors vacances scolaires et en basse saison. Je n’imagine même pas ce que ça doit donner en plein été. Même si la météo n’est pas favorable entre Noël et mars, nous n’avons pas eu de pluie ni de neige, nous avons donc pu profiter des toutes les visites et activités sans trop d’encombres, même si la température extérieure proche de 0 complique légèrement les choses.

Les lieux d’intérêt sont vraiment magnifiques et valent le détour, j’avais peur que les Thermes soient très touristiques et qu’on ne puisse pas profiter pleinement du lieu, mais malgré la forte fréquentation, la magie opère. Le musée du selfie de Budapest nous a permis de nous amuser, entre deux visites classiques. Cela fait partie des activités que je vous recommande à 100%.

Le principal aspect négatif de ce séjour à Budapest serait le manque d’amabilité des Hongrois, que ce soit dans les restaurants, les bars ou les lieux touristiques. Nous avions vraiment l’impression de les déranger alors que le tourisme leur permet de vivre. Nous sommes loin d’être les meilleurs en matière d’amabilité en France, c’est sûr, mais je ne m’attendais pas du tout à ça en Hongrie.

Bizarrement, Matthieu et moi ne partageons pas le même ressenti sur la visite de cette ville qui figure parmi les capitales européennes incontournables. Il ne l’a pas autant apprécié que moi, ce qui montre vraiment que tous les avis sont subjectifs et qu’il faut donc prendre les avis que l’on trouve sur internet avec des pincettes. Je pense qu’il faut s’en servir quand un avis général émerge, personnellement j’essaye de me faire ma propre opinion autant que je peux.

Budapest est une très belle destination à visiter en toute saison. Il faut cependant garder à l’esprit que c’est un tourisme assez festif (Noël, jour de l’an, EVJF, EVG, etc) et que ça ne sera pas un voyage reposant.  Je pense que découvrir Budapest lorsque le soleil est au rendez-vous et que la température moyenne est plus agréable permet de vivre des vacances totalement différentes.  Nous n’avons pas pu réaliser l’ensemble des activités proposées par cette très belle destination (Opéra, croisière sur le Danube, exploration de la ville avec un guide, découvrir la ville de nuit, au lever ou au coucher du soleil, etc), mais les possibilités sont nombreuses !

Laisser un commentaire