You are currently viewing Un road trip de 12 jours au Sri Lanka

Sri Lanka – Asie

Un road trip de 12 jours au Sri Lanka

4 février 2020

Le Sri Lanka… la première fois que ma mère a mentionné ce mot, j’avais un peu de mal à le situer sur la carte. Shame on me ! C’est vrai qu’on entend souvent parler de l’Inde et de la Thaïlande comme destinations phares de l’Asie du Sud, mais rarement du Sri Lanka. Nous voilà partis pour un road trip de 12 jours sur cette île incroyable de l’océan Indien durant les fêtes de fin d’année. Un circuit en famille visant à nous faire découvrir le triangle culturel, les plantations de thé de Ceylan et les plages du Sri Lanka.

Découvrez l’itinéraire de notre road trip au le Sri Lanka de 12 jours, les lieux touristiques incontournables, à visiter mes bonnes adresses des restaurants, d’hôtels et mes bons plans pour un voyage au Sri Lanka.

Jour 1 – Début de ce voyage sur mesure au Sri Lanka

Après plus de 10 heures de vol, nous posons enfin le pied sur le sol sri lankais, à l’aéroport de Colombo. Il y a 3 h 30 de décalage horaire entre la France et le Sri Lanka. La fatigue commence à se faire sentir pour la petite famille, mais ce n’est pas le moment de dormir ! Il faut reprendre la route depuis Colombo pour se rendre à la première étape du circuit : Sigiriya !

Première étape de l’itinéraire : Sigiriya !

En théorie, nous devions nous rendre directement sur le site archéologique Polonnaruwa, un des lieux qui composent le triangle culturel du Sri Lanka dans le centre du pays. Or, les conditions météorologiques, la fatigue du voyage de la veille et le trajet de Colombo à Sigiriya (4 h de route) nous ont obligés à repousser l’activité au lendemain.

Première impression : il fait très lourd, le taux d’humidité est très élevé et la pluie est au rendez-vous. Pourvu que ça ne perdure pas, car l’humidité et moi ne faisons pas bon ménage. Nous sommes accueillis par notre guide ainsi que par le chauffeur de la voiture que vous avons loué. Nous arrivons donc à l’hôtel de cette première étape : Sigiriya Kassapa Lion’s Rock. Petit hôtel composé de bungalows individuels. Les chambres sont très spacieuses. Le cadre est vraiment très agréable, isolé au milieu de la nature.

Hôtel Sigiriya Kassapa Lion’s Rock
Hôtel Sigiriya Kassapa Lion’s Rock

Jour 2 – Découverte du patrimoine du Sri Lanka

Au programme, le site archéologique Polonnaruwa que nous n’avions pas pu visiter la veille et le rocher au Lion de Sigiriya. Petit soulagement, il ne pleut pas, hourra ! Mais le tôt d’humidité est toujours assez important. Nous nous rendons donc au rocher du Lion. Ce site archéologique et touristique est l’ancienne capitale royale du Sri Lanka.

Le Rocher du Lion

Le site ouvre à 7 h. Nous nous y rendons pour 8 h afin d’éviter la chaleur et la masse de touristes.

Informations pratiques

Attention, le site est bordé par la jungle, l’atmosphère y est donc très humide et pesante. De plus, l’ascension se fait par des escaliers très raides et un escalier en ferraille. Le tout qui offre une vue imprenable sur les paysages de Sigiriya. Que vous soyez asthmatiques ou que vous ayez le vertige, prenez vos précautions. Pourtant très sportive, j’ai dû mettre un terme à mon ascension pour cause de malaise (l’humidité est mon fléau). Alors prudence !

Ce rocher évoquant la silhouette d’un fauve mesure plus de 300 mètres. Il est actuellement classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abritait autrefois le château du roi Kassyapa. La découverte de ce lieu chargé d’histoire vous permet donc d’observer les ruines du palais royal datant du Vème siècle. Les peintures des demoiselles de Sigiriya y sont parfaitement conservées. 21 femmes sont représentées sur les parois de cette merveille de la nature, mais personne ne sait de qui il s’agit. À l’origine, 500 femmes ont été dessinées sur ces fresques, mais seules 21 sont accessibles aux visiteurs.

La rumeur prétend que toutes ces femmes seraient les courtisanes ou concubines du roi. Le mystère reste entier ! Je n’ai donc pas pu continuer la visite, mais mon père a endossé le rôle de photographe pour moi. D’après son récit, les marches sont de plus en plus raides au fil de l’ascension ! Mais la vue au sommet du rocher en vaut la chandelle.

Une fois les escaliers en pierre franchis, vous vous retrouvez face à des pattes de lion gigantesque qui entourent les escaliers. Elles protègent ce qui était autrefois le château du roi. S’en suit une série d’escaliers en fer permettant d’atteindre le sommet. Attention, des panneaux signalent de possibles attaques de frelons, il faut donc être vigilants. Une fois au sommet, vous pouvez profiter d’une vue imprenable sur les jardins parfaitement dessinés, bordés par la jungle. Plusieurs piscines sont facilement discernables au sommet ainsi que le trône royal et les ruines de la forteresse. Je regrette de ne pas avoir pu voir ça de mes propres yeux.

Lion's Rock road trip au Sri Lanka
Le rocher du Lion road trip au Sri Lanka
Vue au sommet du Rocher du Lion Sigiriya road trip au Sri Lanka
Vue au sommet du Rocher du Lion Sigiriya road trip au Sri Lanka

Déjeuner dans un restaurant local

Première visite effectuée, direction le site archéologique de Polonnaruwa. Notre guide Pramesh nous a déniché une petite merveille, un restaurant typique sri lankais au milieu de la cambrousse, Le Priyamali gedara. Si vous voulez vous immerger totalement dans la culture sri lankaise, ce lieu est idéal. Les hôtes sont très accueillants, nous avons pu visiter la cuisine et observer la préparation des plats. Le cadre est vraiment magnifique, le repas est délicieux et copieux.

Il s’agit d’une sorte de buffet, plusieurs plats sont proposés et vous vous resservez à volonté. Les plats présentés sont des plats typiquement sri lankais. J’ai découvert le riz rouge que je ne connaissais absolument pas. Attention, certains plats sont épicés, vraiment épicés. Prenez garde, nombreux sont ceux qui ont eu du mal à continuer à manger après avoir joué les warriors. Ce fut vraiment une très belle expérience. Je vous le recommande fortement.

Le site archéologique de Polonnaruwa

Une fois rassasiés, nous poursuivons notre itinéraire jusqu’ au site archéologique.

La visite se fait généralement en vélo. Vous pouvez essayer à pied, mais le site est immense donc vous risquez de mettre le double du temps prévu. Si vous êtes accompagnés par un guide, vous êtes autorisés à visiter le site en voiture. Nous ne sommes pas de grands fans de vélo dans la famille)

Comptez environ 3 h pour la visite, le site est vraiment grand et certains temples méritent qu’on s’y attarde vraiment ! Petite astuce pratique : privilégiez les tongs, car vous devrez retirer vos chaussures si vous désirez entrer dans les temples. Croyez-en mon expérience, enlever ses baskets toutes les 10 min ça devient vite agaçant. Pas d’inquiétude si vous épuisez votre réserve d’eau au milieu de la visite. Vous rencontrerez des vendeurs de boissons installés à différents endroits du site. Le site archéologique de Polonnaruwa vaut vraiment le détour, le soleil était au rendez-vous rendant la balade d’autant plus agréable.

Informations pratiques

site archéologique de Polonnaruwa Sri Lanka
Site site archéologique de Polonnaruwa road trip au Sri Lanka
Visiter le site archéologique de Polonnaruwa Sri Lanka
site archéologique de Polonnaruwa Sri Lanka

Jour 3 – Découverte de la ville de Kandy

Direction DAMBULLA ! 30 min de trajet environ

Visite des grottes de Dambulla

Dans un premier temps, nous nous rendons aux grottes de Dambulla. Ces grottes, aussi connues sous le nom du temple d’or de Dambulla, sont au nombre de 5. Elles abritent au total plus d’une centaine de statues de Bouddha.

Pour visiter les grottes, vous devez laisser vos chaussures aux consignes à l’entrée. Comme pour chaque lieu de culte, vous devez vous couvrir les épaules et les jambes jusqu’aux genoux.

C’est un lieu très paisible. Les grottes renferment de belles statues et peintures murales. Au fil de la découverte des grottes, tout se ressemble et on se lasse un peu des statues de Bouddha. Les grottes se situent en haut d’une colline ainsi pas d’autres choix que de gravir des escaliers pour y parvenir. N’oubliez pas de prendre votre billet d’entrée à côté du musée avant de commencer l’ascension. Vous risquez de le regretter une fois arrivé en haut.

Informations pratiques

Grottes de Dambulla Sri Lanka
Visite grottes de Dambulla Sri Lanka
Statues de Bouddha temple de Dambulla
Statues de Bouddha temple de Dambulla
Visite grottes de Dambulla Sri Lanka

Une fois l’excursion finie, nous rejoignons la ville de Kandy. Kandy qui se trouve à 2 h de route est l’ancienne capitale du Sri Lanka. 2 h de trajet sur des petites routes vraiment étroites et sinueuses. Notre chauffeur a emprunté un raccourci afin d’éviter les bouchons de la ville aux heures de pointe. Nous n’étions pas très rassurés. D’autant plus que nous avons croisé de nombreux Tuk Tuk accidentés et renversés sur le bas-côté. Nous nous plaignons de la conduite dangereuse de certaines personnes en France, mais ce n’est rien comparé à la façon de conduire des Sri Lankais.

Si vous avez peur en voiture alors ne songeait même pas à mettre les pieds au Sri Lanka. Vous risqueriez de faire une attaque après 5 min de trajet. En chemin, nous nous arrêtons dans un petit restaurantle Honeypot. Il ne paye pas de mine de l’extérieur, mais une fois à l’intérieur vous avez une jolie vue sur une rivière bordée par la forêt et les cocotiers. La carte est variée, vous pourrez y trouver des repas traditionnels comme des repas plus occidentaux (frites, club sandwich).

Le temple de la dent

Nous repartons le ventre plein pour Kandy et la visite du temple de la dent.

Le principal intérêt de ce temple réside dans le fait qu’il abrite une relique de dent de Bouddha. Cette relique possédait un attrait politique important, car la personne qui la possédait détenait le pouvoir du pays. Kandy est la dernière capitale royale du pays. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, en partie grâce au temple.            

Informations pratiques

Visite Temple de la Dent voyage au Sri Lanka

La ville de Kandy est l’une des villes du Sri Lanka qui s’apparente le plus à une ville occidentale. C’est une vraie ville urbaine, bruyante, beaucoup de circulation, beaucoup de monde dans les rues, les Tuk Tuk sont omniprésents, une ville trop touristique à mon goût. C’est la raison pour laquelle Kandy nous ne sommes restés qu’une seule nuit à Kandy alors que généralement les circuits touristiques prévoient 2 voire 3 nuits sur place. En revanche, le 36 Bed & Breakfast dans lequel nous avons séjourné était très agréable, nos hôtes ont été adorables, à l’image de la population sri lankaise.

Hôtel Bed and Breakfast Kandy Sri Lanka

En début de soirée, nous avons assisté à un spectacle de danse traditionnelle à Kandy. Quelques petits problèmes de synchronisation à noter, mais, à vrai dire, on ne vient pas pour la performance des danseurs, mais plutôt pour le côté culturel du spectacle, découvrir les musiques, les danses, les costumes traditionnels. Très divertissant ! Prix de l’entrée : 5 €

Jour 4 – Découverte des plantations de Thé de Ceylan

Au programme de cette 4e journée de road trip au Sri Lanka, la visite de Tamarind Garden. 1 h de route depuis Kandy. Tamarind Garden est un village solidaire, qui possède quelques chambres d’hôtes si vous souhaitez prolonger l’expérience en dormant sur place. Ce village respire l’entraide, l’amour et la solidarité. Au cours de la visite du village, nous avons pu découvrir la ferme, l’atelier de couture des femmes du village ainsi que l’atelier de confection de bâtons d’encens. Une balade en canoë sur la rivière était incluse. Pour être honnête, ça n’a pas grand intérêt à part peut-être si vous souhaitez vous immerger 10 min dans la peau d’un aventurier de KOHLANTA, mais sinon passez votre chemin.

Pour finir cette excursion en beauté, voici l’heure du repas. Tout simplement délicieux ! Repas typique sri lankais, je ne pourrais absolument pas vous décrire ce que j’ai mangé, mais tout ce que je sais c’est que je me suis resservie plusieurs fois ! Je vous recommande cet endroit.              
Après avoir pris des forces, nous repartons pour 3 h de trajet en direction de Nuwara Eliya, la région du thé du Sri Lanka. Vous l’aurez compris, ce circuit requiert d’effectuer de longues distances en voiture donc autant vous dire que si vous avez le mal des transports ce n’est pas le top. Au fur et à mesure que les kilomètres passent, nous observons clairement un changement de paysage et de température.

Nous montons en altitude donc l’air se rafraîchit, la végétation est plus beaucoup plus verte ce qui laisse présager un climat pluvieux permettant de faire pousser les plantations de thé. Une fois arrivés à Nuwara Eliya, nous nous sommes arrêtés dans une plantation de thé de Ceylan (visite gratuite) où nous avons pu observer les femmes effectuer la cueillette. Attention, un commerce s’est développé autour des cueilleuses de thé. Si vous voulez les prendre en photo, elles vous demanderont d’être payées. Une somme astronomique qui plus est (il me semble qu’elles demandaient aux alentours de 30 €). Si vous tenez vraiment à votre photo, soyez subtile et discret ou alors il faudra mettre la main au porte-monnaie. La visite d’une plantation de thé de Ceylan est un incontournable lors d’un voyage au Sri Lanka. 

Visite plantation de thé séjour au Sri Lanka
Visite plantation de thé Sri Lanka

Nous avons continué notre ascension jusqu’à une usine de thé, Glenloch tea factory (visite gratuite), je vous conseille cette usine, car c’est la seule qui à disposition des guides francophones. La visite de l’usine de thé de Ceylan est très intéressante, on vous explique la différence entre le thé noir, le thé vert et le thé blanc. La différence entre les différents types de thés noirs. Vous pourrez observer les différentes machines utilisées. Et la visite se termine par une dégustation de thé noir.

C’est donc le 22 décembre 2016 que j’ai découvert, après 20 ans d’existence, la vraie saveur du thé ! Depuis ce voyage je ne bois plus autre chose que du thé de Ceylan. Je regrette de ne pas en avoir ramené plus, je vis sur mes réserves comme une accro qui ne veut pas gaspiller une goutte de sa drogue. Lipton peut aller se rhabiller.

Usine de thé Glenloch tea factory Sri Lanka
Visite Glenloch tea factory Sri Lanka
Visite usine de thé Sri Lanka Glenloch tea factory
Fabrique de thé Sri Lanka Glenloch tea factory

C’est donc après une journée bien remplie que nous nous mettons en route pour découvrir le troisième hôtel de ce road trip au Sri Lanka. Nous allons passer la nuit au Heaven Seven Hotel situé dans la région de Nuwara Eliya aussi appelée « la petite Angleterre » qui possède un charme fou. L’architecture de la ville est véritablement imprégnée de la culture anglo-saxonne.

Jour 5 – Trajet en train au Sri Lanka

Aujourd’hui, nous devons effectuer le trajet Nuwara Eliya – Udawalawe en réalisant une partie du trajet en train «  Train Podi Menike » . Ce train qui circule au milieu des montagnes fait partie des activités incontournables à réaliser lors d’un séjour au Sri Lanka et à participer à l’essor de la destination sur les réseaux sociaux. Ce train qui relie Kandy et Ella offre une vue imprenable sur les paysages incroyables du centre du pays.  Il s’agit d’une étape clé de notre itinéraire. MAIS, un voyage sans problème de dernière minute n’est pas un voyage digne de ce nom ! Le train que nous devions prendre à 12h45 a été annulé et le seul disponible était à 15 h. C’est-à-dire l’heure à laquelle nous devions arriver à Udawalawe. Nous avons donc abandonné cette excursion et continué en voiture. C’est reparti pour 4 h de trajet sur les routes du centre du pays ! Allez, on s’accroche !

Road trip Sri Lanka

Nous redescendons en altitude et la chaleur fait son comeback, accompagnée de son acolyte l’humidité. Nous arrivons au quatrième hôtel du voyage, le Grand Udawalawa Safari Resort. Très bel hôtel, mais insonorisation zéro ! Du coup nous avons pu entendre nos chers voisins très alcoolisés profiter bruyamment de la piscine à 2 h du matin sachant que nous devions partir en safari au cœur du parc national Udawalawe à 6 h ! Zen, soyons zen !

Jour 6 – Un safari au Sri Lanka

Udawalawe National Park

6 h du matin, après une nuit peu reposante, nous partons à la rencontre des animaux de l’Udawalawe National Park à bord de nos 4X4 de safari plus hauts que larges (une bosse et c’est le tonneau assuré). Location 4×4 avec chauffeur demi-journée : environ 4000 LKR.

Ce parc national possède une importante concentration d’éléphants. En effet, nous avons pu voir plusieurs éléphants solitaires, mais aussi plusieurs troupeaux comprenant des éléphanteaux ! De nombreux buffles peuplent le parc national ainsi que des paons, mais la diversité des animaux visibles durant le circuit est limitée. Aucun safari du reste du monde ne vaudra un safari africain ! Réaliser un safari au Sri Lanka reste tout de même une activité incontournable.  Les paysages sont sublimés par la luminosité du lever du soleil, nous sommes face à une nature endormie et un environnement marécageux encore brumeux.

Safaris Sri Lanka

La végétation de ce parc est très éparse et le paysage est marécageux. Nous avons d’ailleurs fait les frais de ces points d’eau stagnants. En effet, pour éviter un passage un peu humide notre accompagnateur a décidé d’emprunter un chemin caché encore plus humide présentant des flaques bien plus importantes que sur l’autre chemin.

Au lieu de faire demi-tour avant qu’il ne soit trop tard, il s’est entêté à vouloir suivre ce chemin impossible. Bien évidemment, nous nous sommes enlisés ! Nous avons donc dû descendre du véhicule au milieu du Safari, sachant pertinemment que venions de dépasser un buffle, et qu’un troupeau d’éléphants nous attendait un peu plus loin. Très rassurant, d’autant plus que le ranger n’était pas armé.

Nous avons donc attendu 15 min qu’un autre guide passe par là pour nous dégager. Deuxième galère du voyage ! Jamais deux sans trois ? Une fois libérés, nous prenons le chemin du retour, le safari c’est fini pour aujourd’hui ! En route nous croisons un petit groupe d’éléphants avec des petits, la tension est palpable, l’un d’eux commence à agiter de plus en plus les oreilles pour montrer son mécontentement, à faire des vas et viens, d’avant en arrière comme pour nous charger. Il manquerait plus qu’on se fasse charger par un éléphant ! Allez, on rentre vite vite.

Udawalawe National Park Safaris Sri Lanka
Safaris Sri Lanka Udawalawe National Park
Safaris Sri Lanka Udawalawe National Park

La partie fatigante est terminée, maintenant direction la plage et le farniente pour 4 jours. Udawalawe – Tangalle = 2 h de route

Jours 7 à 10 – Séjour paradisiaque sur les plages de Tangalle

Welcome to Palm Paradise Cabanas, un petit coin de paradis à Tangalle. Nos chambres d’hôtel ne sont autres que de jolies petites cabanes en bois à deux pas de la plage. Une fois les bagages jetés dans la chambre, nous nous empressons d’aller admirer le cadre dans lequel nous allons passer 4 jours.

La plage, une petite anse de sable blanc et mer turquoise, quelques transats en bois, une petite bicoque qui fait office de restaurant et personne d’autre que nous sur la plage. Le paradis sur terre existerait-il après tout ?

Palm Paradise Cabanas Hôtel sur la plage Tangalle
Palm Paradise Cabanas Hôtel sur la plage Tangalle

L’eau a température idéale, des vagues, mais pas trop pour pouvoir s’amuser, des rochers pour la chasse aux crabes, que demander de plus ? 4 jours de rêve !

Plage Tangalle road trip Sri Lanka
Plage Tangalle road trip Sri Lanka
Plage Tangalle Sri Lanka

Cet établissement situé au bord de plage à Tangalle dispose d’une piscine. Nous n’y avons pas mis les pieds, l’océan Indien c’est bien mieux ! Le midi, nous mangions à la petite bicoque en bois qui faisait office de restaurant. Prix abordables, un peu d’attente par contre, nous commandions une heure à l’avance et ils nous appelaient lorsque c’était prêt. À tester absolument, leurs jus de fruits frais pressés, ananas et pastèque ! Le restaurant de l’hôtel proposait un petit déjeuner unique : thé de Ceylan, café, toast, œuf, fruits, yaourt et jus de fruits et un dîner unique qui changeait tous les soirs suivant le thème choisi.

Si vous voulez prendre l’air et sortir du Palm Paradise Cabanas, vous pouvez prendre un Tuk Tuk, disponible aux pieds de tous les hôtels de la côte. Votre Tuk Tuk vous vous emmènera dans le centre-ville en 10 min. Étant passionnée de photographie et encore plus de couchers et levers de soleil, je me réveillais avant tout le monde le matin pour admirer le lever de soleil. À cette heure de la journée, la plage est déserte, la mer est calme, les couleurs du ciel sont magnifiques, c’est une ambiance vraiment apaisante.

Coucher de soleil plage Sri Lanka
Plage Tangalle Sri Lanka

Jour 11 – Escale à Negombo

L’heure du départ a sonné. Après 10 jours de bonheur, l’enfer commence. Rendez-vous à 9 h avec le chauffeur qui devait nous amener à Negombo où nous devons passer le début de la nuit avant de nous rendre à l’aéroport de Colombo vers minuit. 9h30 toujours personne à l’horizon et aucun moyen de contacter le chauffeur. À court de solutions, nous décidons d’appeler Pramesh. Notre merveilleux guide a réussi à contacter l’agence de voyages grâce à ses contacts personnels. L’agence était fermée à cette heure-là. Le chauffeur arrive enfin, et nous partons pour Negombo.

Arrivés à Negombo, nous étions sous le choc. L’hôtel, Silvia’s Beach Hotel, au sein duquel nous sommes censés passer la journée et le début de la nuit est en travaux. La façade est délabrée, fissurée, des fils pendent. À intérieurs, le toit fuit, les fils pendent de tous les côtés. Cet établissement est en ruine concrètement. Nous essayons de voir le bon côté des choses, la plage se trouve à 2OO m. Mais c’était sans compter la pluie qui s’est mise à tomber au cours du repas.

Notre choix s’est porté sur le King Coconut restaurant, car c’est le seul restaurant qui paraissait sain dans cette rue étrange. Nous n’avons pas été déçus, bon rapport qualité-prix. Nous avons donc passé l’après-midi dans la chambre à attendre l’heure fatidique du départ vers l’aéroport de Colombo. Notre séjour de 12 jours sur l’île se termine donc sur une note un peu amère.  
Je vous l’avais dit, jamais 2 sans 3 !

Jour 12 – Fin du séjour au Sri Lanka

Retour à la réalité, mais avant une journée de voyage nous attend avant de rentrer à la maison. Le vol est interminable et la fatigue se fait ressentir pour toute la famille. Vivement que l’on arrive ! 
Malgré une touche négative sur la fin, ce voyage a vraiment été très enrichissant, par la découverte, les rencontres, les paysages, la culture…C’est vraiment une destination de rêve que je vous conseille, la population est très accueillante et généreuse. Pramesh, notre guide, ainsi que notre chauffeur en sont la preuve ! Sans eux notre voyage au Sri Lanaka n’aurait pas du tout eu la même saveur. Je ne saurais expliquer pourquoi on se sent en sécurité sur cette île paradisiaque située au cœur de l’océan Indien.

Mon ressenti sur ce circuit sur mesure sur l’île du Sri Lanka 

Je pense que le Sri Lanka est une bonne alternative à l’Inde ou la Thaïlande pour découvrir les paysages asiatiques. L’île n’est pas encore devenue un lieu prisé du tourisme de masse. Il donc encore possible d’apprécier correctement tout ce qu’elle a à offrir avant que tout cela ne soit ravagé par les énormes complexes hôteliers et les innombrables bus touristiques. Ce road trip de 12 jours sur les routes du Sri Lanka a été une expérience magnifique et nous a permis d’explorer notre premier pays d’Asie.  Du triangle culturel comprenant (Sigiriya, Dambulla, Kandy), aux montagnes et plantations de thé, en passant par les plages de Tangalle, et le parc d’Udawalawe, nous avons eu un véritable aperçu de lieux incontournables à visiter lors d’un séjour d’une ou plusieurs semaines au Sri Lanka.  J’espère que cet article vous a plus, qu’il vous a donné quelques idées de visites, des bonnes adresses pour manger local et d’hôtels tout confort pour votre prochain road trip de plusieurs jours ou un séjour de plusieurs semaines au Sri Lanka. 

La publication a un commentaire

  1. Hello ! Comme tu dis à la fin, le Sri Lanka peut être une bonne alternative à l’Inde. Pour ses paysages sublimes, mais aussi pour ceux qui craignent d’être confrontés au bruit et à la misère indiennes. Colombo, Kandy ou Galles sont bordéliques, certes, mais ce n’est rien comparé à Mumbai ou Delhi. Il y a de nombreuses convergences entre les deux pays (culture, ethnies, architecture, tuk tuk, vaches et compagnie) et le Sri Lanka permet ainsi d’aborder le sous continent indien en douceur.

Laisser un commentaire