Europe,  République Tchèque

Visiter Prague en 4 jours

Cette fois-ci, c’est deux voyages en un ! Nous partons à la découverte de Prague et nous faisons une petite escale d’une journée à Bruxelles sur le retour. Voici l’itinéraire détaillé qui nous a permis de visiter Prague en 4 jours.


Nous partons avec la compagnie Brussels Airlines, 139 € le vol aller-retour avec une escale à Bruxelles. Il faut savoir que l’enregistrement avec Brussels Airlines se fait 24 h à l’avance, ce qui n’est absolument pas pratique. Nous avons donc dû faire l’enregistrement du retour pendant notre séjour, ce qui nous a valu quelques petites mésaventures.


Jour 1 – Découverte de notre hôtel dans la capitale

1h30 de vol entre Nice et Brussels


Autant vous dire que lorsque j’ai réservé les billets, l’escale d’une heure et demie m’a un peu inquiété. Il faut dire que l’ambiance de grève générale et les retards à répétition y sont pour beaucoup ! Mais bon, on est jeunes et en bonne santé, un petit sprint dans l’aéroport ne va pas nous tuer !

Je m’étais donc renseignée sur l’agencement de l’aéroport pour ne pas perdre trop de temps. Il faut savoir qu’il y a trois terminaux à l’aéroport de Bruxelles : A, B et T. Le site internet de l’aéroport est très bien, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil si vous avez des doutes sur quoi que ce soit.

Ce qui est pratique c’est que le billet indique le terminal de départ, vous n’avez plus qu’à suivre les panneaux « Connexions » et attendre que le tableau affiche votre porte d’embarquement, généralement 15 min avant celui-ci. Pas besoin de repasser le contrôle de sécurité, nous étions larges au niveau du temps. Pas besoin de courir, nous avons dû attendre 30 min pour savoir à quelle porte nous devions nous rendre. Nous avons ensuite attendu dans une partie de l’aéroport que l’on peut qualifier de fantôme, nous étions quasiment seules. L’attaque des zombies n’était pas très loin à mon avis.

1h15 de vol entre Brussels et Prague


Une fois arrivées à Prague, nous avons dû faire un peu de change afin de pouvoir prendre le bus et manger le soir. Nous n’avons changé que 20 €, car le taux de change n’est pas du tout intéressant à l’aéroport. 

1 € = 25,44 CZ alors qu’à l’aéroport 1 €= 21 CZ plus une taxe de 42 CZ.


Nous avons ensuite dû prendre un bus et le métro pour nous rendre dans le centre-ville. Le bus est très facile à trouver, l’arrêt se situe directement à la sortie de l’aéroport. C’est le numéro 119, vous ne pouvez pas le rater, le numéro est indiqué dessus. Des bornes jaunes permettent d’acheter un ticket, petit bémol, elles n’acceptent que la CB contrairement à ce que j’avais lu sur internet.

Le ticket de bus est utilisable pour le métro, il faut donc tenir compte de la durée des deux trajets pour acheter votre billet. 30 min = 24 CZ, 90 min = 34 CZ. Nous nous sommes arrêtées au terminus arrêt Nadrazi Veleslavin pour ensuite prendre le Métro A.

Notre Airbnb se situe dans le quartier Vinhoradyà 2 min à pieds du métro et 20-30 min à pieds du centre-ville. Il est très bien situé, très pratique et des cartes de la ville sont à disposition. Pour 3 nuits, nous avons payé 65 €, donc autant vous dire que je vous le recommande vivement. Et puis petit bonus, l’immeuble et les chambres sont décorés de petits graffitis super mignons.

Une fois déchargées, nous sommes parties à la recherche d’un restaurant. Je pense que le restaurant est une espèce en voie d’extinction dans ce quartier ! Nous avons dû chercher une bonne vingtaine de minutes sur Google Mapp et ensuite voir les prix de chacun en direct. Pourquoi afficher les prix sur internet enfin ? Quelle idée saugrenue !

Nous avons dégoté un peu restaurant de burger assez sympathique. Le Tom’s Burger ! Les prix sont vraiment raisonnables, 195 CZ le burger + les frites. Attention ! Les frites ne sont pas comprises dans le prix du burger donc n’oubliez pas d’en commander. Même si le prix final reste bien en dessous de ce que l’on peut trouver en France. 7,8 € contre 10 €-15 €. La qualité est au rendez-vous, mais les frites sont très salées donc je pense qu’il vaut mieux leur demander sans sel, car ça gâche un peu le repas.


Jour 2 – Visite des lieux à voir absolument à Prague


Étant donné que nous avons eu du mal à trouver un restaurant, je vous laisse imaginer pour le petit déjeuner ! Peut-être qu’ils ne mangent pas le matin ? Tant pis pour eux, mais pour nous le petit déjeuner c’est sacré ! Nous avions le choix entre Costa Coffee ou Starbucks, quel dépaysement ! Va pour Starbucks. 39 CZ le croissant (environ 1,50 €).

Une fois rassasiées (enfin si on peut dire ça), nous allons changer le reste de notre argent ! Nous nous rendons au 12 rue jindrisska, adresse que j’avais trouvée sur internet. Apparemment, c’est le meilleur endroit pour faire du change ! La preuve en est que le magasin ouvre à 9 h et à 8 h 45 il y avait déjà du monde qui attendait devant la porte. 90 € = 2284,2 CZ pour vous donner un ordre d’idée.

Nous avons donc entamé notre journée de tourisme. Prague se visite à pieds facilement, les éléments à voir sont très proches les uns des autres et les ruelles de la ville en elles-mêmes constituent une visite à part entière. La ville est très propre et très colorée, l’architecture est magnifique ! C’est vraiment un plaisir pour les yeux de se balader dans cette ville (même s’il ne fait spécialement beau) !

Visiter Prague


La Synagogue Jubilaire


Dans un premier temps, nous nous sommes rendues à la Synagogue Jubilaire. Ce qui est un peu embêtant, c’est que la plupart de monuments ouvrent à 10 h. Nous avons donc uniquement observé la façade extérieure. Un seul mot suffit à la décrire : MAGNIFIQUE. Les couleurs et l’architecture la rendent unique ! C’est vraiment dommage qu’elle se situe dans une ruelle, car le recul n’est pas suffisant pour faire de belles photos, à moins d’avoir un grand-angle. Mais les yeux se chargent du reste.

La Synagogue Jubilaire de Prague
La Synagogue Jubilaire de Prague


La Tour Poudrière


Ensuite, nous nous sommes dirigées vers la Tour poudrière, elle représente la porte de séparation entre la vieille ville et la ville.

 la Tour poudrière Prague


Une fois cette porte franchie, nous nous retrouvons dans la vieille ville, au bout de la ruelle se situe la Grande Place et l’Eglise Notre-Dame du Tyn. La place de la vieille ville est très belle, immense, cernée par des bâtiments à l’architecture originale. Ce qui est très dommage, c’est qu’elle représente le QG des guides touristiques qui viennent vous aborder dans toutes les langues du monde. À ma grande surprise, il y a énormément de touristes espagnols à Prague ! Des troupeaux de Chinois aussi, mais eux sont partout, on a l’habitude maintenant.

Visiter Prague en 4 jours
Visiter Prague en 4 jours
Eglise Notre-Dame du Tyn de Prague
La grande place de Prague


À mon grand désespoir, l’horloge astronomique était en rénovation.

Le Cimetière Juif


L’étape suivante est le cimetière juif. L’entrée est à 220 CZ (8,80 €) pour les étudiants. Très important à notifier, Prague tient compte de notre petit budget d’étudiant et propose des tarifs réduits pratiquement partout. Le ticket donne accès à : Maisel Synagogue, Pinkas Synagogue, Old Jewish Cemetery, Klausen Synagogue, Spanish Synagogue, Ceremonial Hall, Guttmann Gallery. La synagogue Pinkas abrite des murs recouverts de noms de déportés. Les murs sont recouverts de ces noms à peine lisibles tellement leur nombre est important.

Cimetière juif Prague
Cimetière juif Prague
Cimetière juif Prague


Le cimetière est encore plus impressionnant ! On pourrait croire que les pierres tombales sont tombées du ciel un peu au hasard, sans tenir compte de l’espace nécessaire entre elles. Ces pierres contiennent jusqu’à douze couches de sépulture, car l’espace n’était pas suffisant pour accueillir tout le monde. Le nombre de personnes enterrées ici est donc imprécis, mais il s’élèverait à 12 000… Ça fait froid dans le dos.

Le Pont Charles


Une fois le cimetière terminé, nous avons traversé le pont Charles pour nous rendre de l’autre côté de la rive. Chaque entrée du pont est marquée par une magnifique porte gothique.

Pont Charles de Prague
Pont Charles de Prague
Visiter Prague en 4 jours
Pont Charles de Prague


Le Mur Lennon


L’autre côté de la rive me fait penser à un petit village avec ses petites ruelles pavées. Nous avons arpenté ces petites ruelles jusqu’au mur Lennon. Ce mur a été une petite déception pour moi, car j’adore les graffs et je m’attendais à voir un mur immense décoré par de beaux graffs… Quelle désillusion ! Nous nous sommes retrouvées face à un mur de longueur moyenne, rempli de graffs sans aucun sens particulier ni réelle harmonie. Ce mur a été tagué en signe de paix et de protestation lors de la guerre du Vietnam. On peut d’ailleurs trouver plusieurs tags « Fuck Wars » dans la ville. C’est un mur sympathique pour faire une photo, mais ce n’était pas à la hauteur de mes attentes.

Mur Lennon Prague
Mur Lennon Prague
Mur Lennon Prague


Nous voulions goûter au repas local alors nous nous sommes rendues dans un restaurant traditionnel de Pargue, le Malostranska Beseda. J’ai choisi les gnocchis au fromage de brebis et j’ai été agréablement surprise ! (J’avais repéré un McDo pas très loin, au cas où, mais chut !) 189 CZ pour le plat (environ 7,5 €). Petite information non négligeable, les toilettes sont payantes même au restaurant. 10 CZ (on ne va pas chipoter pour 4 centimes, mais il faut avoir de la monnaie sur soi)

Restaurant local Prague


Nous avons ensuite continué notre petit chemin. L’Eglise Saint-Nicolas et sa coupole vert d’eau ! Nous ne sommes pas rentrées à l’intérieur, mais c’est possible pour 3 €, si mes souvenirs sont bons.

Eglise Saint-Nicolas de Prague


Le Clementinum


La prochaine étape est le Clementinum. Cette Bibliothèque Baroque est une des plus belles bibliothèques du monde. Nous tenions absolument à la voir, mais nous pensions que c’était une Bibliothèque publique que nous pouvions visiter librement. Eh bien non, ma vieille, il fallait un peu mieux se renseigner !

Le Clementinum se compose de la Bibliothèque Baroque, de la Salle de la Méridienne et de la Tour Astronomique uniquement accessible par visite guidée, pour la modique somme de 200 CZ soit 8 €.


Je vais payer 8 € de mon plein gré pour aller dans une bibliothèque, ah oui oui oui ! Je suis mauvaise langue ! En réalité, cette visite vaut le largement le détour.

Petit conseil, si vous avez le vertige réfléchissez-y à deux fois. En effet, une partie des escaliers est en colimaçon et l’autre partie est en bois d’origine. De plus, les escalier sont assez raide. Un petit panneau signale que vous montez ces marches en votre âme et conscience, c’est très rassurant !

La visite dure 50 min, la première étape est la bibliothèque. Contrairement à ce que j’imaginais, nous ne pouvons pas nous balader à l’intérieur de cette dernière. Nous pouvons uniquement l’observer depuis l’entrée et les photos sont interdites. La bibliothèque est protégée comme un trésor, et il faut dire que c’est un véritable bijou ! Je pense que c’est l’une des plus belles bibliothèques du monde, chaque détail est magnifique ! C’est étrange, car du vague souvenir que j’avais du dessin animé, elle me faisait penser à la bibliothèque de la Belle et la Bête. En vérifiant sur internet à quoi elle ressemblait, une photo de la bibliothèque de Prague est apparue, si ce n’est pas beau ?! Vous pouvez vérifier en tapant « bibliothèque la belle et la bête » sur Google image.

À mon grand regret, impossible de prendre une photo « légalement » ! Mais, je ne pouvais pas repartir de là bredouille, j’ai donc bravé l’interdit, mis mon téléphone contre ma poitrine et ni vu ni connu, c’était dans la boite. J’étais tellement fière de moi, jusqu’à ce que je me rende compte que tout le monde avait fait pareil. Bravo, c’est du joli tout ça ! La photo ne retranscrit qu’un dixième de la magie de ce lieu, mais c’est mieux que rien.

Clementinum Prague


Une fois l’étape de la bibliothèque passée, nous nous dirigeons vers la Tour Astronomique du Clementinum . Préparez-vous, car ça sera le moment escalade de la journée. Les escaliers sont d’origine, le bois craque, les planches sont fragiles et les marches sont raides, mais la vue au sommet en vaut la chandelle. Une vue à 360 degrés sur toute la ville, qui dit mieux ?

Visiter Prague en 4 jours
Visiter Prague en 4 jours


Dernière étape de la journée, visiter l’intérieur de la Synagogue Jubilaire, que nous n’avons pas pu faire le matin. 

L’entrée est à 50 CZ (2 €) normalement, mais il y avait une exposition gratuite à l’étage, nous avons donc pu rentrer gratuitement.


Nous avions une vue d’ensemble sur l’intérieur de la synagogue, encore mieux que si nous avions payé pour visiter depuis le rez-de-chaussée.

Synagogue Jubilaire de Prague


La journée de visite s’achève ici. et nous rentrons à l’appartement. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtées dans un petit supermarché « Albert » pour nous acheter de quoi déjeuner le lendemain matin. 103 CZ pour un sachet de pain au lait, une bouteille de jus de fruits et une petite bouteille de Coca.

L’heure du repas équivaut à l’heure du casse-tête. Trouver un restaurant pas trop cher et pas trop loin. Avec 25 000 km de marche dans les jambes, on va un peu se ménager. Après de nombreuses recherches Google infructueuses, nous sommes tombées sur la perle rare ! Un petit restaurant à 6 min de l’appartement, connu sous le joli nom de Pizzerie Redflower, proposant de la cuisine simple et pas chère dans un cadre mignon ! 159 CZ (6,30 €) le plat de pâte sauce tomate et dinde. La journée s’achève ici.

Restaurant Prague
Restaurant Prague


Jour 3 – Les lieux insolites de Prague


Réveil à 6 h, ça pique ! Surtout quand le réveil est prévu à 8 h. À croire que nous n’étions pas assez fatiguées ! Nous devons procéder à l’enregistrement pour le vol de demain. Tout se passait bien jusqu’au moment de récupérer les billets. Je suis un peu réfractaire à la technologie pour ce genre de chose, j’aime bien avoir mon billet papier, mais là nous n’avions pas vraiment le choix. Je dois donc rentrer mon numéro de téléphone dans le formulaire pour qu’ils me les envoient par SMS. Jusque là rien de bien compliqué me direz-vous ! Sauf qu’au lieu de mettre l’indicatif de la France, j’ai mis l’indicatif de la République tchèque, ne me demandez pas pourquoi…

Panique à bord, ça veut dire que quelqu’un d’autre va recevoir mon billet, je ne vais pas pouvoir prendre l’avion, et s’il change mes coordonnées, comment je vais faire ? Bref, je vous laisse imaginer la scène ! J’ai donc envoyé un message sur Facebook à Brussels Airlines, qui m’a répondu très rapidement et a mis une note sur mon dossier au cas où. Big Up pour le service client ! Et puis, j’ai quand même appelé le numéro, pour voir si quelqu’un allait répondre, mais le numéro n’existait pas ! Yeeeees.
On arrête les bêtises, direction la maison dansante !

Prague
Prague
Prague
Prague


La Maison Dansante

Maison dansante Prague


Nous avons ensuite traversé le pont et remonté la rive à pieds jusqu’au Château de Prague. Sur le chemin, nous avons croisé les bébés de David Černý, qui font partie des 10 œuvres que l’artiste a réparties un peu partout dans la ville.

Les bébés de David Černý


Sur le chemin qui mène au château, nous avons croisé un cortège de voitures militaires arborant des drapeaux tchèques et américains, mais je n’ai pas trouvé de quoi il s’agissait.

Prague


Le Château de Prague


Une fois arrivées au château, nous sommes montées au sommet de la Tour.

200 CZ (8 €) pour grimper 287 marches et avoir une vue panoramique sur l’ensemble de la ville, mais cette fois de l’autre côté de la rive. 287 marches en colimaçon, il faut avoir le cœur et les poumons accrochés.


Château de Prague
Château de Prague


Ensuite nous avons visité les autres éléments du château.

Pour pouvoir accéder à ces différentes visites, il faut acheter un ticket au centre d’information qui se trouve derrière l’église. Plusieurs circuits sont proposés. 

Le circuit a coûté A 175 CZ (7 €), il se différencie du circuit B à 125 CZ (5 €) par son accès à l’exposition sur l’histoire du château de Prague. Je vous conseille le circuit B, car l’exposition n’apporte pas grand-chose.


Le ticket donne accès à :– Ancien Palais Royal

Ancien Palais Royal de Prague


– L’histoire Château de Prague (bof trop de trucs à lire pas très intéressants) – Basilique Saint George
– Cathédrale Saint Guy

Château de Prague
Château de Prague


La ruelle d’or est une petite ruelle très mignonne, mais il y a beaucoup trop de monde. On peut à peine circuler, c’est vraiment dommage.

Ruelle d'or Prague
Ruelle d'or Prague


L’heure du repas approchant, nous nous sommes rendues dans un petit snack que nous avions repéré en venant. Le Bistro Kampa, 119 CZ (4,80 €) pour un sandwich constitué de produits frais et très bon !

Nous nous sommes installées sur un banc au bord d’un immense parc. À notre grande surprise, personne n’était assis dans l’herbe malgré un soleil radieux. Nous n’y sommes pas allées par peur de briser une règle implicite. Qui sait, les Praguois sont peut-être très disciplinés ? Plus que les Français, mais ça ce n’est pas bien compliqué !

Au dessert, smoothie acheté dans une petite baraque à la sortie du Château. 150 CZ (6 €) ce n’est pas donné, mais il faut bien se faire plaisir !

Restaurant Prague


En repartant, nous sommes tombées sur une petite boutique de pain d’épice, localisée en face de l’œuvre « les hommes qui pissen debout » de David Černý dans le quartier Mala Strana. Les biscuits sont assez chers, mais le magasin est très mignon et rempli de « P’tit biscuit » (référence à Shrek pour ceux qui n’auraient pas compris).

Prague
Prague


Les sculptures de David Černý


Ayant vu tout ce qu’il y avait à voir, nous sommes parties à la recherche des sculptures de David Černý disséminées un peu partout dans la ville après avoir visionné la vidéo d’Axolot : Etranges Escales : Prague, conseillée par Matthieu, le roi des bons plans. Mais d’abord, nous avons fait une halte à la bibliothèque municipale (la vraie cette fois, où l’on peut rentrer librement) pour y voir l’œuvre de l’artiste Matej Kren, la Tour de livres appelée Idiom.

Les sculptures de David Černý
Les sculptures de David Černý
Les sculptures de David Černý


Nous avons ensuite marché jusqu’au corps pendu de Sigmund Freud de qui se trouve à l’angle des rues Skořepka et Husova.

Les sculptures de David Černý


La tête de Franz Kafka située Národní třída derrière le centre commercial Quadrio. Cette statue de 11 mètres de haut est constituée de 42 parties superposées. Ces pièces toujours en mouvement forment et déforment le visage de l’artiste en permanence.

Les sculptures de David Černý


Et pour finir, le cheval du passage Lucerna, Pasáž Lucerna — entrée au 61 de la rue Štěpánská ou au 36 de la rue Vodičkova.

Pour terminer cette escapade en beauté, nous ne pouvions pas partir sans avoir goûté la friandise nationale, le Trdelnik. Je ne sais absolument pas comment cela se prononce, mais pas de panique vous n’aurez pas besoin de le prononcer !

Il existe différentes façons de le manger : nature (60cz), avec du chocolat (70cz), rempli de glace à la vanille (120cz) ou rempli de crème à la vanille.


C’est assez particulier, le parfum de cannelle est très présent. Mais c’est très lourd, j’ai goûté celui rempli de glace à la vanille (toujours plus), mais je n’ai pas pu le finir.

Trdelnik Spécialité Prague


Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Pour le repas du soir, nous sommes retournées au RedFlower. L’aventure praguoise s’achève ici ! Nous nous sommes rendues à l’aéroport avec la compagnie Prague Airport transport, qui nous a coûté 550 CZ soit 22 €, à partager à deux ! Je vous le conseille vivement si vous devez vous rendre à l’aéroport très tôt comme nous. Il vous suffit de remplir le formulaire en ligne et ils vous confirment la réservation dans les 24 h. J’ai reçu le mail de confirmation 2 h après l’envoi du formulaire. Cette une option très utile. 

Jour 4 – Fin du séjour et escale à Bruxelles


Nous avons mis 25 min pour nous rendre à l’aéroport. Nous sommes parties de l’appartement à 4 h 40, arrivées à l’aéroport à 5 h 05. Décollage à 6 h 50 ! Direction Bruxelles ! On me dit dans l’oreillette que le voyage ne s’arrête pas ici ? Une escale d’une journée à Bruxelles ? Pour lire mon article sur Bruxelles, c’est par ici !

Pour conclure sur Prague, la ville est vraiment magnifique ! Je ne pensais pas qu’il y avait autant de belles choses à voir. Malheureusement, la beauté de la ville est un petit peu ternie par le comportement désagréable de ses habitants et commerçants. Un petit détail a attiré mon attention, il n’y a pas de caisse dans les restaurants, les serveurs ont des porte-monnaie. Ce tout bête, mais ça m’a marqué ! C’est une ville qui mérite d’être mise en avant, car elle vaut largement le détour.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *