You are currently viewing Passer Noël au Cambodge

Cambodge – Asie

Passer Noël au Cambodge

5 février 2020

La Cambodge est un pays qui m’a toujours fait rêver, notamment grâce au film deux frères qui a bercé mon enfance. Les temples d’Angkor avec ces imposantes racines qui reprennent le dessus sur les constructions humaines sont tout simplement fascinantes. Cette année, nous allons passer les fêtes de fin d’année à explorer ce pays riche en histoire ! Nous allons passer Noël au Cambodge. Retrouvez dans cet article l’itinéraire que nous avons suivi lors de notre road trip de 13 jours et les lieux incontournables à découvrir lors d’un séjour au Cambodge

Jour 1 – Arrivée au Cambodge

Siemp Reap

Après avoir réussi à déjouer les manifestions qui embrasent le pays depuis plus de deux mois, 24 h de voyage, 2 escales et de nombreuses heures d’attentes dans les aéroports, nous arrivons enfin sur le sol cambodgien pour 13 jours de road trip ! Quel périple ! Les 6 heures de décalage horaire nous ont totalement déphasés. La chaleur et les problèmes dès l’arrivée finissent de nous achever.

Après 30 min de galère, nous prenons la route en direction de notre hôtel dans la ville de Siemp Reap. Nous arrivons à la Résidence Wat Bo, où nous allons séjourner ces 2 prochains jours.

Ce petit coin de paradis nous fournit alors le calme et le repos dont nous avons besoin. Nous partons ensuite à l’aventure et arpentons les rues de la ville. Dans un premier temps, nous partons en Tuk Tuk, car l’hôtel est légèrement excentré du centre-ville. Nous déambulons ensuite dans la ville afin d’y découvrir ce qu’elle a nous offrir.

Hôtel Siemp Reap Cambodge
Hôtel dans la ville de Siemp Reap Résidence Wat Bo

Le long de la rivière, qui sépare la ville en deux rives, se situent des petits Food Trucks de toutes sortes ! Des barbecues sur lesquels cuisent des brochettes d’une viande embaument les environs. Les consommateurs sont installés sur des chaises et tables pour enfants en plastique. Les brochettes au barbecue nous font de l’œil. Nous décidons néanmoins de faire un petit tour et de revenir plus tard. Nous déambulons dans la ville, allant de boutique en boutique, sans se préoccuper du temps ni de l’insécurité.

Qu’est-ce que j’aime cette sensation de déconnexion et ce sentiment de bien-être en vacances ! Vous pensez qu’on pourrait en faire des vitamines à consommer toute l’année ? Ahah ! Nous n’avons finalement pas goûté les brochettes, et nous avons bien fait ! 3 jours plus tard à Phnom Penh, notre nouveau guide nous a expliqué qu’il avait été malade en mangeant des criquets grillés avec un client.

Jour 2 – Immersion dans la culture locale

Village flottant Lac de Tonle Snap

Aujourd’hui, nous partons nous immerger dans la culture locale en visitant un village flottant sur le lac de Tonle Sap. Nous roulons pendant une bonne heure. Notre guide nous explique alors qu’en cette saison le lac a reculé et que la route que nous empruntons actuellement en voiture se trouve normalement sous les eaux. Sur le chemin, nous pouvons observer que les maisons sont toutes sur pilotis pour se prémunir de la montée des eaux lors de la saison des pluies. Des rizières et des champ de nénuphars entourent les maisons. Nous arrivons ensuite à l’embarcadère. Nous sommes alors bloqués par un camion qui décharge des cubes de glace géants. C’est une scène assez irréelle je dois dire.

Voyage au Cambodge

Nous montons à bord et partons pour 2 heures de navigation au milieu de ce village flottant. Cette balade nous a permis d’observer un échantillon du quotidien de ces personnes au style de vie hors du commun. En effet, ce n’est pas tous les jours que l’on voit des gens déplacer leurs maisons sur des flotteurs tractés par des pirogues à moteur. Encore moins élever des crocodiles pour vendre leurs progénitures au Thaïlandais qui en feront des marionnettes.

Village flottant Lac de Tonle Snap Cambodge
Village flottant Lac de Tonle Snap Cambodge
Visiter village flottant Cambodge
Excursion en bateau visite village flottant Cambodge
Excursion en bateau visite village flottant Cambodge

Restaurant local Siem Reap

Une fois cette visite terminée nous retournons à Siemp Reap pour le déjeuner. Nous nous rendons au restaurant Madam Moch Khmer. Ce petit restaurant ne paye pas de mine de l’extérieur, mais vous y trouverez la meilleure cuisine de la ville ! Ce restaurant a été notre cantine durant tout notre séjour à Siemp Reap. Pourquoi changer alors que tout ce qui se trouve sur la carte est délicieux et varié ? Très bonne adresse que je vous recommande fortement !! Les prix des plats se situent entre 1,75 $ et 5 $.

Angkor Takeo & Ta Prohm

Nous reprenons ensuite la route en direction des temples d’Angkor. Notre guide, âgé de 67 ans, parle français avec un fort accent. Un niveau de concentration élevé est donc nécessaire pour comprendre ce qu’il raconte. C’est vraiment dommage, car c’est un homme très intéressant qui a vécu les pires moments de l’histoire de son pays. Il raconte tout cela dans un livre écrit en français dont il nous a donné un exemplaire. Petite halte à la billetterie du temple qui se situe bien avant le site archéologique. N’oubliez pas d’y passer sinon vous ne pourrez pas rentrer. Gardez bien votre ticket d’entrée, car il est vérifié à chaque temple.

Nous avons payé 62 $ par personne pour 3 jours de visite, mais nous n’en avons utilisé que 2.
– 1 jour – 37 $
– 3 jours – 62 $
– 7 jours – 72 $

La plupart des sites sont accessibles de 7 h 30 à 17 h 30 sauf exception :
– Angkor Wat et Srah Srang peuvent être visités entre 5 h 30 et 17 h 30
– Phnom Bakheng et Pre Rup sont ouverts de 5 h à 19 h.

La visite débute par la pyramide de Takeo, l’un des plus hauts temples d’Angkor. C’est un lieu imposant, vraiment impressionnant de l’extérieur et d’autant plus lorsque l’on se rend à l’intérieur. Les marches pour accéder aux parties supérieures du temple sont immenses, raides et étroites. Si vous avez le vertige, n’envisagez même pas d’essayer de grimper ses marches. Oui parce qu’à ce stade c’est limite de l’escalade !

C’est un lieu vraiment extraordinaire. On se demande réellement comment des hommes ont pu construire ça de leurs propres mains. La plupart des temples étaient dédiés à la prière. C’est pour cela que les marches sont si difficiles à gravir, pour rester en position de prosternation face aux dieux !

Visite temple d'Angkor Takeo Cambodge
Visite temple d'Angkor Takeo Cambodge
Visite temple d'Angkor Takeo Cambodge

Nous partons ensuite à la découverte de Ta Prohm et ses fameuses racines reprenant leurs droits sur les constructions humaines ! Autant vous dire que toutes mes attentes pour ce voyage résident principalement ici. Le décor du film deux frères, les racines, les vestiges des temples au milieu de jungle. Aaaaaah can’t wait!!

Il est environ 16 h 30 et le site ferme à 17 h 30, nous devons donc nous dépêcher !! Bien entendu, les groupes de Chinois sont également de la partie sinon ce n’est pas drôle. Grâce à notre guide, nous arrivons à éviter la foule en passant par des petits chemins secrets ! La luminosité de fin journée rend le spectacle d’autant plus beau. C’est un lieu tellement paisible (si on oublie la foule). Bizarrement, je m’attendais à voir une seule et impressionnante racine, mais en réalité il y a eu plusieurs. Certaines sont beaucoup plus impressionnantes que la plus célèbre.

Malheureusement, suite aux travaux de restauration la végétation a grandement diminué pour laisser place à des poteaux métalliques. Notre guide nous expliquait que bientôt il n’y aurait plus du tout de végétation… Sans la cette dernière le site perd énormément de son charme et de son atmosphère singulière. Je m’attendais vraiment à trouver des vestiges ensevelis au milieu de la forêt, recouverts par des racines imposantes.
En réalité c’est un site très touristique. On y fait la queue pour prendre une photo devant la fameuse racine isolée au milieu des ruines du temple.

Ce site n’en reste pas moins magnifique et d’une richesse incroyable ! Pour être honnête, c’est celui que j’ai préféré. Je regrette de ne pas avoir plus pu passer plus de temps à observer ces architectures magnifiques plus en détail.

Road trip de 13 jours au Cambodge à Noel
Visite temple Ta Prohm Cambodge
Visite temple Ta Prohm Cambodge
Visite temple Ta Prohm Cambodge
Visite temple Ta Prohm Cambodge décor film

Ces racines impressionnantes appartiennent aux arbres « fromagers ». Ils sont caractéristiques du Cambodge. Ils tiennent leur nom de l’Indochine, lorsque la France occupait le Cambodge et utilisait le bois de cet arbre pour fabriquer des boites à fromage ! C’était l’instant culture G.

Retour à l’hôtel et dîner au restaurant Madam Moch Khmer. Nous avons eu la bonne idée de vouloir nous y rendre à pied ! Bah quoi ? Sur la carte ce n’est pas loin, une rue à gauche, une rue à droite et on y est ! Finalement, nous y sommes parvenus sains et saufs. Il ne faut vraiment pas craindre pour sa vie lorsque l’on se promène dans les rues des grandes villes ! L’insécurité n’est absolument pas présente. Par contre, le Code de la route n’est pas vraiment du goût de tous ici. Je me demande pourquoi ils s’embêtent à installer des feux de signalisation vu que personne ne les respecte ! Quelle aventure !

Jour 3 – Découverte du temple emblématique du Cambodge

Angkor Thom & Wat

Ce matin nous allons visiter les autres temples d’Angkor ! Pour ce faire, nous partons en Tuk Tuk ! L’air est agréable et il n’y a pas trop de monde sur la route. Les paysages qui défilent nous dépaysent, c’est ça les vacances !!

Arrivée par la porte sud et ses rangées de statues de dieux et démons ! Les statues ne sont pas là par hasard. Celles de gauche sont les statues des « dieux » bienveillantes, et elles sourient et celles de droite représentent les démons malveillants, car elles font des grimaces !

Nous débutons notre itinéraire par la partie censée être la moins fréquentée. Le Bayon est donc notre première étape, un temple de 54 statues aux quatre visages. C’est un lieu vraiment très impressionnant, mais également très oppressant. L’espace au sommet est assez réduit en raison du nombre important de statues, mais également d’une forte affluence touristique.

Temple Cambodge

N’oubliez pas de prendre de l’eau avec vous, car le soleil tape fort. L’effort physique à fournir pour grimper sur tous ces temples n’est pas négligeable ! Mais notre cher président De Gaulle avait capté le truc. Quand il s’y est rendu, il s’est fait construire des petits escaliers en bois moins fatigants. Une infrastructure dont nous profitons aujourd’hui lors de notre visite.

Il faut savoir que la Frace a financé la restauration de ces temples. François Fillon est venu les inaugurer en 2011 ! 15 années de rénovation et 300 employés par jour. On apprend des trucs sympas sur son pays quand on voyage !! La construction initiale de ces temples a duré 37 ans. Les ouvriers allaient chercher les pierres à 60 km puis les tractaient jusqu’aux sites grâce aux éléphants.

Bien évidemment, tout était construit à la main sinon ce n’est pas drôle. Aucun temple n’est réellement terminé. Chaque roi voulait montrer son pouvoir et faire construire son propre temple. Malheureusement, le temps de règne n’était pas suffisant pour terminer les travaux ! Aaaaah l’ego de l’Homme !

Nous marchons à travers les différents temples de ce site. Nous reprenons ensuite le Tuk Tuk pour nous rendre à Angkor Wat ! Notre visite débute par l’arrière du temple afin d’éviter la foule, mais surtout pour finir en beauté ! Le temple d’Angkor Wat est un monument tellement impressionnant et imposant. Je ne peux même pas imaginer le nombre d’heures de travail qu’il a fallu pour réaliser un chef-d’œuvre pareil. Encore une fois, la foule est présente et la queue pour pouvoir atteindre le sommet du temple n’en finit plus.

Temple Angkor Wat Cambodge

Nous ressortons donc par l’entrée principale. Nous ne retournons pas avant d’avoir pris assez de recul pour bien embrasser toute la structure ! 1, 2, 3 demi-tours ! C’est d’une beauté sans nom. Un décor digne des cartes postales ! Notre guide nous fait alors grimper sur les remparts pour que nous ayons une vue d’ensemble et plus de recul. Nous ressortons ensuite par les fenêtres ! Nous traversons alors le ponton flottant qui permet de relier la terre ferme et le temple. C’est une sensation vraiment très étrange, mais assez drôle.

Temple Angkor Wat Cambodge

Déjeuner chez Madam Moch Khmer puis nous rentrons profiter de la piscine de l’hôtel. Dîner au même endroit, mais au retour nous passons par la « Pub Street ». C’est une rue animée, illuminée, les musiques des différents bars s’entremêlent pour donner un mélange bruyant, mais fascinant. Cette rue pleine de vie dénote complètement du reste de la ville, mais c’est un lieu vraiment sympa !
Après avoir traversé cette rue originale, nous rentrons à l’hôtel en passant par le « Night Market ».

Jour 4 – Trajet vers Phnom Penh

5 heures de route

Contrairement aux autres voyages accompagnés que nous avons pu réaliser, notre premier guide ne nous accompagne pas tout au long du séjour. Nous avons un guide par étape. Aujourd’hui, nous partons donc seuls avec le chauffeur. Sur la route, nous faisons une pause déjeuner au marché d’insectes grillés. Je m’étais préparée mentalement à goûter, je m’étais convaincue que ça aurait la même texture que des chips exotiques !

Grosse déception… Ce n’était pas du tout comme je / nous l’avions imaginé. Les insectes sont juste cuisinés à la poêle, mais pas du tout frits. J’ai eu la nausée rien que d’imaginer en manger un, on aurait dit de la bouillie d’insecte. Vous voyez quand Timon et Poumba mangent des insectes et que le jus en sort ? Je pense que ça aurait été exactement la même scène !

Marché insectes grillés Cambodge

Repas au restaurant situé à côté du marché. Nous étions un peu retissant, car nous étions les seuls touristes présents. La serveuse était très jeune et ne parlait pas anglais. Ce qui était assez comique puisque nous devions parler avec les mains ou montrer la carte pour qu’elle comprenne. Les petits Cambodgiens venaient jusqu’à notre table pour venir nous vendre des fruits ou des bambous. Ils ne parlent pas anglais, mais par contre ils savent dire 1 dollar et le répètent en boucle !

Notre hôtel à Phnom Penh

Changement de décor, nous arrivons à Phnom Penh. Grande ville, grands bâtiments, beaucoup de trafic sur la route, cette ville est bien plus urbaine que Siem Reap. Elle est également très salle. L’hôtel où nous séjournons se situe en ville, mais légèrement excentré. Nous sommes donc un peu plus au calme. Lorsque nous arrivons au l’hôtel Le Mont, nous n’avons pas de voucher. La chambre n’est pas réservée à notre nom et là c’est la panique !

Nous appelons alors notre agence de voyages et nous comprenons alors que le réceptif s’est trompé. Il a réservé toutes les étapes de notre séjour au nom de notre voyagiste! L’hôtel est vraiment très mignon, les chambres sont spacieuses. Nous pouvons néanmoins constater que les normes de sécurité ne sont vraiment pas les mêmes au Cambodge. Notre chambre se situé au 4e étage et la fenêtre à hauteur d’homme s’ouvre en grand sans cran de sécurité. (Ils conduisent des scooters à 3 personnes avec un bébé au milieu, nous n’avons vraiment pas la même notion de sécurité ahah). Le toit-terrasse dispose d’une piscine et un bar offre une vue panoramique sur la ville.

Hôtel centre-ville Phnom Penh
Hôtel Le Mont Phnom Penh Cambodge
Rooftop Hôtel Le Mont Phnom Penh Cambodge
Hôtel Le Mont Phnom Penh Cambodge

Afin de se faire pardonner de toutes ses erreurs d’organisation, le réceptif propose de nous offrir le dîner. Le guide qui nous accompagne tout au long de notre séjour à Phnom Penh vient nous chercher à 18 h alors que le réceptif nous avait donné rendez-vous à 19 h. ça commence bien !

Nous dînons donc au restaurant Banana Tree, un restaurant assez luxueux qui ne nous ressemble pas du tout. Le menu est imposé, et à la fin du repas nous apprenons que nous devons payer les boissons. Quel cadeau ! Le guide nous explique que le réceptif a l’habitude d’envoyer les clients mécontents ici pour se faire pardonner. Au lieu de travailler correctement il préfère inviter ses clients au restaurant pour faire passer la pilule, c’est un principe intéressant !

Au retour dans le Tuk Tuk notre guide nous rappelle que le rendez-vous de demain est 7 h. De pire en pire ! Le rendez-vous de base était à 8 h. Nous l’avons décalé à 9 h avec le réceptif, mais apparemment il n’a pas trouvé judicieux de prévenir le guide ! Ce dernier nous explique que l’agence fait souvent ce genre d’erreur. Il se retrouve alors en porte à faux vis-à-vis des clients.

Jour 5 – Visite de la capitale du Cambodge

Phnom Penh – Palais Royal

Notre guide vient nous récupérer à l’hôtel à 9 h. Dans le Tuk Tuk en direction du palais royal, il nous explique que celui qui était prévu n’est jamais venu. Il a dû en trouver un de dernière minute. Il nous raconte alors que tous les réceptifs travaillent ainsi. Un jour, ils l’ont appelé pour réaliser un circuit sauf qu’ils s’étaient trompés. Ils avaient besoin d’un guide anglophone et non francophone. Merci l’aller-retour en ville pour rien alors qu’il habite dans une autre province.

Ce guide est très agréable, souriant et parle très bien français. Je n’ai pas le nom des guides, car je n’arrivais déjà pas à comprendre la prononciation alors les écrire c’était mission impossible. La formation pour passer le diplôme de guide dure 6 mois après le bac et qu’il coute 600 dollars. Ils doivent ensuite payer 100 dollars pour obtenir le pass. Il peuvent exercer dans une région uniquement : soit Siem Reap, soit Phnom Penh.
Le salaire moyen étant de 150 dollars par mois.

Dans un premier temps, nous nous rendons au Palais Royal, dont plusieurs édifices sont encore utilisés pour des cérémonies diplomatiques. À travers ce séjour, nous avons pu comprendre que le peuple cambodgien n’apprécie pas vraiment la présence des touristes chinois,. Notre guide fait beaucoup de blagues à leur sujet ! Les épaules et les genoux doivent être couverts pour pouvoir entrer dans l’enceinte du palais royal. Le prix d’entrée est de 10 $.

Palais Royal Phnom Penh

Musée National

Nous rendons ensuite au musée national exposant des statues de différentes divinités et de différentes époques. C’est un très joli musée. L’attraction principale de notre visite a été un papillon géant posé sur le dos d’une magnifique statue.

Musée National Phnom Penh

Resautant Phnom Penh

Déjeuner au Eleven One Kitchen, super petit restaurant cosy, situé dans un jardin sous les arbres. La nourriture y est très bonne et le personnel est très agréable.

Tuol Sleng – Musée du génocide

Prix d’entrée : 5 $. La visite de ce musée du génocide est très éprouvante et nous en avons pris plein la tête. N’ayant pas de grandes connaissances sur l’histoire du pays, j’ai pu découvrir les atrocités qui avaient été commises dans l’enceinte de ce lycée. Il est tristement connu sous le nom de S21 car il a été reconverti en camp de torture !

Tout au long de la visite, notre guide nous raconte l’horreur de ces camps de détentions. Lorsque vous lisez les règles de vie implantée à l’entrée du musée, vous comprenez rapidement l’horreur de ce camp. Ce dernier a été établi pour enfermer les opposants de la révolution khmère, les citadins, les politiciens, les membres du partie khmère pro vietnamien (en opposition au pro chinois) ainsi que tous les Vietnamiens du pays.

12 000 victimes et seulement 7 survivants dont 2 sont encore vivants à l’heure actuelle. Ils sont présents à la fin du tour du musée. Ils vendent les livres qui leur permettent de raconter leur histoire au sien de ces camps.

Tuol Sleng, Musée du génocide Cambodge
Tuol Sleng, Musée du génocide Phnom Penh

C’est un lieu empreint d’une atmosphère très particulière. Les cellules de détentions, les barbelés disposés afin pour éviter les suicides, les peintures représentant les scènes de torture, le trombinoscope des détenus et des gardes font froid dans le dos. Seulement 4 personnes ont été jugées pour ces crimes contre l’humanité. Les autres tortionnaires vivent paisibles leur vie comme si de rien n’était. Une chasse à l’homme déclencherait une guerre civile selon notre guide. Une partie de la population demeure partisane du parti de Pol Pot malgré tout cela.

Nous nous rendons ensuite à Choeung Ek. C’est le camp d’exécution des prisonniers et fosse commune où étaient entreposés les corps des victimes. Un mémorial y a été construit pour honorer la mémoire des morts. Ce site est un peu moins impressionnant que le musée du génocide. Néanmoins, ces fosses réparties sur 2 hectares où ont été retrouvés 9000 des 12 000 morts, ne laissent pas indifférent. On y trouve également une fosse pour les enfants et une fosse pour les femmes violées et tuées.

Choeung Ek, camp d’exécution des prisonniers et fosse commune Phnom Penh
Choeung Ek, camp d’exécution des prisonniers et fosse commune Phnom Penh

Toutes les structures en bois utilisées auparavant par le camp ont été détruites afin d’en récupérer le bois. Des chants révolutionnaires étaient diffusés en permanence pour cacher les cris des victimes lors des exécutions. L’Homme a tendance à oublier de quoi l’histoire du monde est faite. Ce genre de lieux symboliques permet de se remémorer que les idéaux extrêmes peuvent mener à ce genre d’actions abominables. Il ne faut jamais sous-estimer la capacité de l’homme à reproduire les erreurs du passé. Cette visite a été très forte en émotion. Elle permet de découvrir certaines parties sordides de l’histoire du Cambodge que nous ne connaissons pas forcément. Le génocide cambodgien est considéré comme tel seulement depuis novembre 2018.

Retour au lodge. Et là c’est le déluge ! Je n’ai jamais vu une rue s’inonder aussi vite ! Il pleuvait dans la chambre à travers les fenêtres et la rue était totalement inondée. Il était donc impossible de sortir. Repas Room service.

Jour 6 – Excursion sur l’île de la soie

Île Koh Dach

Notre chauffeur nous conduit à l’embarcadère et nous y rencontrons le guide qui nous accompagnera durant cette excursion sur l’île. Notre guide est une jeune fille de 18 ans, très souriante et parlant un très bon français. La traversée du Mekong est très rapide, environ 15 minutes.


Une fois arrivés sur l’île, nous montons à bord d’un Tuk Tuk pour nous rendre à la ferme de vers à soie. Ce village de tisserands de soie est très impressionnant. Nous avons bénéficié d’explications sur la culture des vers à soie, visite des ateliers, démonstrations en direct et possibilité d’observer les femmes durant leur travail.

Ce village est habité par des femmes divorcées qui travaillent et vivent ici. Elles vendent leurs produits sur place afin de financer l’éducation de leurs enfants. C’est un environnement très agréable et il y a peu de touristes.

Ile de la Soie Cambodge
Excursion sur l’île de la soie Koh Dach
Visite île de la soie Koh Dach
Excursion sur l’île de la soie Koh Dach

Atelier de cuisine et repas au Bonnivoit Garden

Une fois la visite terminée, nous nous rendons au Bonnivoit Garden. Nous y suivons un cours de cuisine traditionnelle Cambodgienne puis nous dégustons notre préparation.

Restaurant Bonnivoit Garden île de la soie
Restaurant Bonnivoit Garden île de la soie

Après ce délicieux repas, nous partons visiter une école primaire. Cette rencontre avec les enfants a été très agréable. Nous étions l’animation de la journée ! La maîtresse ne pouvant plus les tenir en classe les a laissés nous rejoindre dans la cour. Ils étaient comme des petits fous à courir partout, nous faire coucou, le sourire aux lèvres. Au Cambodge l’école est gratuite le matin, mais les parents doivent payer pour qu’ils puissent assister aux cours de l’après-midi.

Visite d'une école au Cambodge
Visite d'une école au Cambodge
Visite d'une école au Cambodge

Notre guide dispense quelque cours au sein de cette école en plus de son job de guide et de réceptionniste. Durant les trajets que nous faisions sur l’île, nous avons beaucoup parlé avec cette jeune fille qui avait à peu près notre âge !

C’est ce genre de rencontres et de moments de partage qui donnent tellement plus de valeur à un voyage. Elle nous racontait que les Cambodgiennes portaient des cols roulés et pantalons malgré la chaleur. Elles veulent garder une peau claire alors que nous nous partons à l’autre bout du monde pour être aussi bronzés !
Au retour, le chauffeur nous a déposés au marché russe. Ce marché ressemble plus ou moins à la caverne d’Ali Baba ! Attention il ferme à 17 h !

Dîner au Eleven One Kitchen, mais au second restaurant (ils ont deux adresses).

Jour 7 – Trajet vers Sihanoukville

Après 5 heures de trajet sur des routes dangereuses, des dépassements en pleins virages et des accidents de camions sur le bas-côté, nous arrivons enfin à Sihanoukville. Chaque fois que parlions de Sihanoukville, notre guide rigolaient et rétorquaient « ah vous allez dans la ville des Chinois ? ». C’est en voyant les innombrables panneaux d’indications en chinois et les énormes chantiers aux noms de sociétés chinoises que j’ai compris l’ampleur de la situation.

Notre hôtel sur le page de Sihanoukville

Nous arrivons enfin à destination, l’hôtel Tamu! Petit hôtel cosy situé à Otres Beach 2, loin des monstrueux hôtels chinois en construction. L’hôtel est vraiment magnifique. Les chambres sont spacieuses et calmes. Le restaurant de l’hôtel est situé sur la plage au bord de l’eau et la nourriture y est délicieuse. Nous sommes au paradis ! Je crois que c’est la première fois depuis que l’on voyage que la température de la mer est aussi chaude que la température extérieure. Seven days in Heaven.

Hôtel Tamu Sihanoukville
Plage Otres beach Cambodge

Jours 8 à 12 – Détente et farniente à Otres Beach

Nous profitons alors de 7 journées de pur bonheur sur cette plage magnifique ! Nous nous sommes promenés le long de la baie et nous avons fait une excursion sur l’île de Koh Ta Kiev, mais rien n’y fait, notre plage est la meilleure !

L’excursion sur l’île de Koh Ta Kiev se déroule sur toute une journée avec 3 arrêts différents. Un premier à Koh Chraloh pour du snorkeling au milieu des coraux (n’oubliez pas vos chaussures, car sinon vous finirez en mille morceaux). Un second sur l’île de Koh Ta Kiev pour le farniente et le repas. Et pour finir Koh Tres pour de la pêche je crois, mais nous n’avons pas fait la dernière étape donc je ne suis plus sûre.

La location du bateau coûte 60 $. Si vous ne voulez pas privatiser le bateau le tarif est de 10-15 $ par personne. L’île de Koh Ta Kiev n’est pas une excursion indispensable à mon sens, l’île est plutôt sale et très fréquentée !

Excursion en bateau Koh Ta Kiev

Pour les repas à Otres Beach, nous avons alterné entre le restaurant de l’hôtel et le restaurant l’Ananas, qui se situe à deux hôtels du nôtre. L’Ananas est un restaurant où l’on mange très bien. Cependant, ils n’ont pas forcément tout ce qui est proposé sur la carte et le temps d’attente est trèèèèèèèès long. Les prix du restaurant Tamu se situent entre 5 -10 $ alors que les prix de l’Ananas se situent entre 3 – 5 $.
L’hôtel est parfaitement situé pour observer de magnifiques couchers de soleil !

Coucher de soleil Otres Beach

Phsar Leu Market

Le seul jour de mauvais temps de la semaine, nous nous sommes rendus dans le centre-ville de Sihanoukville. Nous avons visité le marché Phsar Leu Market et la plage de la ville. 8 $ pour faire le trajet Otres Beach – Sihanoukville. Le Phsar Leu Market est un marché très impressionnant. On y trouve de tout, des vêtements, des bijoux ou encore de la nourriture. C’est un énorme marché local principalement, voire exclusivement, fréquenté par les locaux, car nous étions les seuls touristes.

Phsar Leu Market Sihanoukville
Phsar Leu Market Sihanoukville

Nous décidons de retrouver à l’hôtel en marchant sur la plage, trop optimistes les gars ! Un panneau indique que nous nous trouvons sur la « Plus belle baie du monde ». Ils ont de l’humour ces Cambodgiens ! La plage est vraiment très sale. Je suis contente d’avoir des chaussures parce que c’est un coup à s’enfoncer une capsule de bière dans le pied…

Plage Sihanoukville Cambodge

Après 45 minutes de marche, nous sommes confrontés à une digue que nous ne pouvons pas franchir. Nous revenons alors sur la route et nous nous trouvons actuellement dans un village de chantier. Nous sommes loin des lieux fréquentés par les touristes, car nous ne voyons aucun Tuk Tuk à l’horizon.

Au bout de quelques minutes, nous trouvons un Tuk Tuk pour nous ramener. Heureusement que nous l’avons trouvé, car nous nous sommes rendu compte que nous étions vraiment perdus et que nous n’aurions jamais retrouvé l’hôtel tous seuls !!

Nous avons également assisté à un phénomène naturel très impressionnant, la mer s’est retirée le dernier jour. L’eau entourant le bateau échoué au bout de la baie s’est éloignée laissant ce dernier à sec ! Nous pouvions également voir des centaines de mini crabes creuser leurs trous alors qu’ils étaient cachés sous l’eau en temps normal.

Plage Otres beach Cambodge
Plage Otres beach Cambodge

Jour 13 – Départ

Retour au bercail, mais d’abord 15 h d’avion, 2 escales et des galères !

Le Cambodge est une destination riche en patrimoine culturel et en visites. Cependant, les paysages des différentes régions n’ont rien de particulier ce qui est dommage. Je ne m’attendais pas à ce que le pays soit aussi développé, l’arrivée à Phnom Penh a été un réel choc ! Néanmoins, développement rime avec déchets et sur ce point-là ils n’ont pas vraiment la même avancé. Les déchets s’entassent dans la rue, sur les plages ou les lacs…

Nous avons l’impression d’agir sur quelque chose avec notre tri sélectif, mais quand on voit ce qu’il se passe de l’autre côté de la planète, on se dit que les efforts ne sont vraiment pas fournis au bon endroit ! Sihanoukville est pleine transformation. La baie que j’ai connue ne sera certainement plus la même dans 6 mois, 1 an ou 5 ans malheureusement.

Cette plage reste néanmoins mon coup de cœur du voyage tout comme le temple d’Angkor Ta Prohm. Le musée du génocide a surement été l’élément le plus marquant et percutant de ce séjour. Je n’avais vraiment aucune attente particulière pour cet endroit que je ne connaissais absolument pas, et j’ai pris une grosse claque ! La Cambodge est une destination très agréable à visiter en hiver lors de la période des vacances de Noël mais ne rivalise pas avec notre séjour au Sri Lanka.

Laisser un commentaire