You are currently viewing Quelles sont les différentes façons de boire du cognac ?

FAQ – Cognac 

Quelles sont les différentes façons de boire du cognac ?

03 décembre 2022

Comment boire du cognac ? Si cette question vous taraude, cet article devrait répondre à toutes vos questions. Sec, en cocktail ou en cuisine, le cognac se savoure de différentes façons !

Déguster du cognac sec : l’art de la dégustation

Vous souhaitez vous initier à l’art de la dégustation ? Voici 3 éléments fondamentaux qui vous permettront de déguster un cognac pur de manière optimale.

Quel cognac choisir pour une dégustation ?

Le cognac est une eau-de-vie qui se déguste pur ou sur glace (2 ou 3 glaçons). Pour apprécier cette forme de dégustation, il est essentiel de sélectionner un cognac de qualité. Le vieillissement en fût de chêne permet l’expression d’une belle palette aromatique. Il est donc conseillé de choisir un cognac qui a vieilli suffisamment longtemps pour développer un bouquet complexe et savoureux. Le cognac est une appellation d’origine contrôlée (AOC), l’élaboration de cette eau-de-vie s’effectue donc selon un cahier des charges très précis. Le travail d’assemblage dont est issue cette eau-de-vie empêche de définir son âge avec certitude. C’est pourquoi la mention de l’âge se fait sous forme de lettres et non de chiffres. Connaitre cette classification est indispensable pour choisir le produit idéal pour une dégustation.

  • VS (Very Special) indique que l’eau-de-vie a vieilli 2 ans en fût de chêne
  • VSOP (Very Superior Old Pale) signifie que le cognac a vieilli 4 ans en fût de chêne
  • XO (Extra Old) indique un vieillissement de 10 ans
  • XXO (Extra Extra Old) désigne les cognacs âgés de 14 ans.
Dégustation cognac

L’importance du verre

Le verre joue un rôle clé dans la dégustation du cognac. Le verre tulipe est le contenant le plus adapté, car sa forme particulière va permettre de révéler toute la personnalité et toutes les saveurs de l’eau-de-vie. Ce type de verre est plébiscité par les amateurs de cognac, car la base ronde et le col resserré qui le compose favorisent la concentration des arômes et leur libération de manière très progressive.

Une dégustation en 3 temps

Le secret de la dégustation réside dans la mobilisation des sens : la vue, l’odorat et le goût.

  • Dégustation du cognac à l’œil

La première étape de la dégustation consiste à observer le cognac, à apprécier sa teinte ambrée si caractéristique en faisant tourner le verre lentement et en le portant à hauteur des yeux. Il est possible de constater la différence d’âge entre deux cognacs rien qu’à leur robe (leur couleur). Un jeune cognac arborera une teinte plutôt claire tandis qu’une robe foncée sera synonyme d’un vieillissement assez long.  

  • Dégustation du cognac au nez

L’aspect olfactif est le deuxième élément observé au cours d’une dégustation de cognac. Cette étape s’effectue en 2 temps. En portant votre verre à proximité de votre nez, vous inspirerez les parfums les plus volatils, des odeurs d’alcool assez puissantes qu’on appelle le premier nez. En inclinant légèrement votre verre, vous découvrirez les notes fruitées et florales qui font l’identité d’un jeune cognac ou les notes boisées et épicées caractéristiques de cognacs plus âgés. Cette deuxième expérience olfactive s’appelle le second nez.

  • Dégustation du cognac en bouche

La dégustation en bouche clôture cette expérience multisensorielle. L’idéal est de prendre une petite gorgée de cognac et de la faire circuler entre la langue et le palais afin que les arômes embrassent vos papilles. Le cognac est un alcool long en bouche, la richesse aromatique de l’eau-de-vie se dessine progressivement. Les saveurs en bouche varient en fonction de l’âge du cognac. Si la puissance de l’alcool masque le goût et les saveurs de votre eau-de-vie, ajoutez des glaçons ou quelques gouttes d’eau dans votre verre. En diluant légèrement le cognac, les arômes se révèlent progressivement et cela permet d’ajuster le goût selon vos préférences. Rassurez-vous, ajouter de l’eau dans un cognac est loin d’être un sacrilège puisqu’il s’agit d’une méthode utilisée par les maitres de chais pour favoriser le processus de vieillissement des eaux-de-vie en fût de chêne.

Vous savez désormais comment boire un cognac pur et l’apprécier à sa juste valeur !

Découvrir le cognac en cocktail

Réaliser un cocktail à base de cognac est un excellent moyen de découvrir cette eau-de-vie d’exception en douceur. Le cocktail sublime le cognac et le rend plus accessible qu’une dégustation pure. Les notes fruitées, épicées et florales du cognac offrent de nombreuses possibilités en matière de cocktail.  En mixologie, les eaux-de-vie les plus plébiscitées sont les cognacs VS et les VSOP, car ils permettent de créer des cocktails savoureux sans être trop puissants. Il existe de nombreuses recettes de cocktails à base de cognac, des classiques revisités comme des créations récentes. Si vous souhaitez découvrir le cognac en cocktail, je vous conseille de débuter avec un Cognac Summit, une boisson qui remporte énormément de succès en Charente et dans les bars à cocktails.

Les accords mets et cognac

Le cognac s’accorde aussi bien avec le fromage qu’avec le chocolat. Ces associations étonnantes décuplent les saveurs et les arômes du cognac pour vous offrir une véritable expérience gustative. Le cognac s’utilise également en cuisine, quelques gouttes suffisent pour relever un plat tout en y apportant une touche d’originalité.

Quelle est la meilleure façon de déguster un cognac ? Tout dépend de vos envies du moment et de vos goûts ! Chaque situation se prête à une forme de dégustation particulière. Un cognac sec s’appréciera plus facilement après un repas dans un environnement propice à la dégustation.  Les cocktails à base de cognac se savoureront plutôt dans un cadre festif ou en apéritif.

Tout savoir sur le cognac